MENU

Boomerang fait l’objet d’une rumeur

par Vicky Poitras | 15 septembre 2010 14h16

Boomerang est au cœur d'une rumeur selon laquelle le signal de son système anti-vol pourrait être contourné par une couverture de plomb placée sur le véhicule protégé.
La rumeur a été entendue récemment lors d'un journal télévisé de la chaine CTV. La victime d'un vol de voiture, excédée de subir des attaques répétées, explique que lorsqu'il a demandé à sa compagnie d'assurance de protéger sa voiture avec un Boomerang, celle-ci lui aurait répondu qu'une couverture de plomb pouvait en obstruer le signal.

« Cette rumeur est un mythe car notre système utilise la technologie cellulaire et non pas GPS, a affirmé Serge Lescarbeau, le directeur national division assurance. La technologie GPS passe par les satellites et peut donc être contournée par le métal. Mais la technologie cellulaire est plus performante car le signal émis est plus fort. » Boomerang comptait contacter les assureurs qui véhiculent la rumeur, mais ne l'avait pas encore fait au moment de mettre sous presse.

Gregory Bronner, coordonnateur principal marketing et communications au sein de l'entreprise, entend aussi réagir. « Le taux de récupération des véhicules équipés d'un espion est de plus de 90 % depuis le lancement du produit en 2006 », a-t-il affirmé au Journal de l'assurance. Boomerang veut organiser des sessions d'information sur le système anti vol et diffuser un bulletin de questions-réponses sur la situation.

Publicité