MENU

Co-operators renverse la vapeur au premier trimestre

par La rédaction | 30 avril 2019 09h30

Photo : Freepik

Alors que le premier trimestre de 2018 s’était conclu avec une perte nette de 27,8 millions de dollars (M$), Co-operators a renversé la vapeur en enregistrant un bénéfice net de 21,8 M$ au trimestre clos le 31 mars 2019.

« Au cours du trimestre, nous avons continué d’enregistrer une forte croissance des primes, et la hausse sur les marchés obligataires et les marchés de titres de capitaux propres a généré un solide rendement des placements, a déclaré Rob Wesseling, président et chef de la direction de Co-operators. Nos résultats d’exploitation se sont certes améliorés, mais le ratio mixte demeure élevé en raison de l’augmentation de la fréquence et de la gravité des sinistres, particulièrement dans le secteur de l’assurance automobile. Nous continuons de nous concentrer sur les mesures à prendre et leur exécution pour revenir à la rentabilité technique. »

Le rendement des capitaux propres s’est chiffré à 5,7 %.

Hausse des primes

L’augmentation des primes dans tous les secteurs d’activité, en plus d’une croissance du nombre de polices et de véhicules, particulièrement en Ontario, ont mené à une hausse des primes directes souscrites de 26,3 %. Celles-ci ont atteint 757,6 M$ au premier trimestre de 2019.

Croissance des sinistres en automobile

Les sinistres ont tout de même eu un effet sur les résultats de l’assureur. Le montant net des sinistres et des frais de règlement non actualisés a augmenté de 39,8 M$ comparativement au premier trimestre de 2018, indique Co-operators. Le ratio combiné a toutefois diminué de 107,5 % à 104,4 %.

L’augmentation de la fréquence et de la gravité des accidents en assurance automobile sont notamment à l’origine de la hausse. Par contre, celle-ci a été neutralisée par une baisse de la gravité des sinistres en assurance habitation et agricole. Et la croissance des primes a su annuler l’augmentation des couts liés aux sinistres, ce qui a eu pour effet d’améliorer le ratio sinistres-primes à 71,9 %.

Publicité
Sur le même sujet …