MENU

De plus en plus d’ainés se voient retirer leur permis de conduire

par Aurélia Morvan | 24 juillet, 2019 11h30

Photo: pxhere.com

En quatre ans, le nombre de Québécois âgés de 75 ans et plus s’étant vu retirer leur permis de conduire a augmenté de 38 %. Il est passé de 5 709 personnes en 2014 à 7 864 en 2018, selon les chiffres obtenus par le Journal de l’assurance auprès de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ).

Si l'on regarde les données en détail, l'on remarque que les suspensions de permis ont augmenté de 61 %, passant de 843 en 2014 à 1 357 en 2018. Quant aux renonciations de permis, elles ont augmenté de 34 %, passant de 4 866 à 6 507.

Dans le même temps, toujours au Québec, le nombre de titulaires d’un permis de conduire âgés de 75 ans et plus a augmenté de 25 %, passant de 298 961 personnes en 2014 à 374 894 en 2018. La population concernée augmente, mais moins vite que le nombre de permis qui lui sont retirés.

Les troubles cognitifs en cause

Diverses raisons d’ordre médicales poussent la SAAQ à décider de suspendre les permis de conduire détenus par les ainés québécois. Celle qui arrive largement en tête est le fait qu’un conducteur âgé soit atteint de troubles cognitifs tels que des troubles de la mémoire, de l’orientation ou encore du jugement.

Viennent ensuite les maladies de l’œil et déficience visuelle et les maladies et atteintes du système nerveux.

Publicité
Sur le même sujet …