MENU

Desjardins assouplit ses règles

par La rédaction | 05 mars 2013 14h37

Les taux privilégiés de Desjardins Assurances ont évolué vers plus de flexibilité. Nathalie Tremblay révèle que l’assureur a assoupli ses critères de santé pour l’obtention de taux privilégiés sur ses assurances temporaires, en vertu des catégories P1 et P2, représentant les clients les plus faciles à assurer.« Nos critères sont davantage libéraux à l’égard de l’hypertension et du taux de cholestérol, ajoute Mme Tremblay, chef d’équipe, prestations du vivant et assurance vie chez Desjardins Assurances. Le client est maintenant admissible aux catégories P1 et P2, même s’il prend un médicament pour ces deux causes, en autant qu’elles soient traitées par une diète. » Les limites taille-poids ont aussi été assouplies en ce qui a trait à l’hypertension. Enfin, l’assureur ne tient plus compte des antécédents familiaux pour ces deux problèmes de santé.

Résultat : un nombre accru d’assurés se classent dans les deux meilleures catégories, lesquelles se situent au-dessus de la catégorie dite régulière (P3). Elles ont ainsi récolté près du tiers des assurés en 2012. En 2011, elles en représentaient à peine plus de 20 %. Si les deux catégories de fumeurs (P4 et P5) ont peu bougé à la suite des assouplissements, la catégorie régulière en a en revanche fait les frais. La proportion des assurés de cette catégorie est passée de 69,0 % à 61,2 %, entre 2011 et 2012.

Enfin, Mme Tremblay a aussi insisté sur un élément de souplesse qu’elle considère unique à sa compagnie : le rabais multicouverture. Ce rabais se veut très intéressant pour les clients qui achètent plus d›un type de protection. Il est très fréquent de voir les conseillers bâtir des solutions personnalisées pour leurs clients, a-t-elle fait valoir.

Elle décrit ainsi le fonctionnement de ce rabais : pour chaque personne assurée, les sommes assurées des couvertures admissibles sont additionnées. Les totaux obtenus servent ensuite à déterminer les bandes de taux à utiliser pour chacune des couvertures. Les taux indiquent généralement le cout d’assurance pour chaque tranche de 1 000 $ de couverture. Plus la couverture d’assurance est élevée, moins le taux l’est, d’où le rabais.

Publicité