MENU

Desjardins enregistre de bons résultats grâce à ses activités d'assurance

par Mathieu Carbasse | 13 août 2015 11h12

Au terme du deuxième trimestre de 2015, le Mouvement Desjardins affiche une croissance de 8,9 % de ses revenus d'exploitation qui atteignent désormais 3,4 milliards de dollars (G$), en hausse de 281 millions (M$) par rapport à la même période l'an dernier.

La croissance des revenus d'exploitation et surtout la bonne performance de ses filiales d'assurance partout au Canada, notamment grâce à l'acquisition des activités canadiennes de State Farm contribuent à la réalisation d'excédents, ce qui permet à Desjardins d'afficher un rendement des capitaux propres de 11,4 %, (contre 9,9 % à pareille date l'an dernier).

leroux_monique_articlePour l’ensemble du premier semestre, le Mouvement Desjardins enregistre des excédents de 1,1 G$, comparativement à 830 M$ pour la même période en 2014. Ses revenus d'exploitation sont en hausse de 13,1 % et atteignent 7,0 G$.

« Je suis évidemment très satisfaite de ces résultats qui sont le reflet de la forte progression de nos activités au Canada, particulièrement dans le domaine de l'assurance, a affirmé la présidente et chef de la direction, Monique Leroux. Je me réjouis également du récent classement de Bloomberg, qui nous place au premier rang nord-américain et au cinquième rang mondial des institutions bancaires les plus solides. »

Les excédents générés par le secteur Gestion de patrimoine et Assurance de personnes s’élèvent à 195 M$, soit une augmentation de 61 M$ par rapport à la période correspondante de 2014. Cette hausse est en grande partie attribuable aux activités d'assurance de personnes et à la contribution de celles acquises de State Farm au Canada. À cela s'ajoutent des gains sur disposition de placements immobiliers. Pour le premier semestre, les excédents de ce secteur sont de 293 M$, en hausse de 56 M$.

Les excédents provenant du secteur Assurance de dommages atteignent 194 M$, en hausse de 133 M$ comparativement au deuxième trimestre de 2014. Les excédents nets rajustés, qui excluent les frais liés à l'acquisition des activités canadiennes de State Farm ainsi que le gain réalisé au moment de cette acquisition, sont de 205 M$, en hausse de 134 M$ comparativement à la même période en 2014. Pour le premier semestre, les excédents rajustés de ce secteur sont de 233 M$, en hausse de 128 M$.

Publicité
Sur le même sujet …