MENU

Empire Vie enregistre un résultat net en hausse de 35 % au premier trimestre

par La rédaction | 28 avril 2017 11h28

Mark Sylvia | Photo : Réjean Meloche

Pour le premier trimestre de 2017, Empire Vie a annoncé un résultat net de 50,2 millions de dollars (M$), contre 37,2 M$ pour la même période de 2016, ce qui représente une hausse de près de 35%.

Selon la compagnie, cette augmentation est le résultat d’un profit plus élevé des secteurs de la gestion de patrimoine et de l’assurance collective. Comparativement au premier trimestre de 2016, une conjoncture favorable a permis aux marchés boursiers de fournir des rendements solides.

« Nous continuions de faire des progrès pour augmenter nos résultats tout en améliorant notre position en capital et en maintenant un bilan solide. Nous sommes également encouragés de constater la stabilité de l’économie canadienne et la tendance positive des taux d’intérêt à long terme vers la fin de 2016, ce qui a bien servi notre secteur de l’assurance individuelle. Nous demeurons toutefois prudents en raison de la faiblesse de plusieurs économies mondiales et de l’incertitude politique aux États-Unis », a affirmé Mark Sylvia, PDG de l’Empire Vie.

Recul des ventes en assurance

Les ventes de primes annualisées pour le secteur de l’assurance individuelle ont diminué de 10,8 %. Cette diminution s’explique principalement par la baisse des ventes de produits avec participation. La direction d’Empire Vie considère que cette situation est en partie attribuable à l’entrée en vigueur le 1er janvier 2017 de règles fiscales moins favorables en ce qui a trait aux critères d’exonération de certaines polices d’assurance vie.

Les ventes de primes annualisées pour le secteur de l’assurance collective ont également diminué (-40 %), subissant l’incidence du maintien d’une faible conjoncture économique au Canada.

Pour le premier trimestre, le produit net des primes a diminué de 12,0 % pour atteindre 202 M$. Cette diminution est principalement attribuable à une baisse de la demande de produits de rentes immédiates et différées à taux fixe, selon la compagnie.

Les ventes de fonds distincts progressent

Les ventes brutes de fonds distincts ont augmenté de 5,8 % au premier trimestre pour atteindre 300 M$, une augmentation principalement attribuable aux ventes plus élevées de produits avec garantie à l’échéance de 75 %.

Enfin, les actifs sous gestion ont augmenté de 10,1 % par rapport aux niveaux du 31 mars 2016 pour atteindre 16,4 milliards de dollars (G$).

Publicité
Sur le même sujet …