MENU

Irma coûtera entre 20 et 40 G$ à l’industrie, selon AIR Worldwide

par Mathieu Carbasse | 12 septembre 2017 11h30

Photo : Florida National Guard

AIR Worldwide, entreprise spécialisée dans la modélisation des catastrophes naturelles, prévoit que les pertes assurées liées au passage de l'ouragan Irma seront comprises, aux États-Unis, entre 20 et 40 milliards de dollars US (G$). La société, filiale de Verisk Analytics, estime également que le niveau d'exposition dans les comtés situés le long de la côte ouest de la Floride, s’élève à 1 000 G$.

L’œil de l’ouragan Irma a traversé les Lower Florida Keys le dimanche 10 septembre, avec des vents maximums soutenus supérieurs à 200 km/h (catégorie 4), selon le National Hurricane Center (NHC). La tempête s'est par la suite affaiblie au statut de catégorie 3, avant de toucher terre sur la côte sud-ouest de la Floride, juste au sud de la ville de Naples, avec des vents soutenus atteignant 185 km/h.

Les estimations des pertes assurées modélisées par AIR Worldwide pour les États-Unis comprennent les dommages causés par les vents et les ondes de tempête aux propriétés résidentielles, commerciales et industrielles, aux biens et aux automobiles, les frais de subsistance supplémentaires pour les sinistrés et l’interruption des activités commerciales.

En revanche, les estimations d'AIR Worldwide ne comprennent pas les pertes prises en charge par le Programme national d'assurance contre les inondations (National Flood Insurance Program), les pertes pour les biens non assurés, les pertes liées aux bateaux circulant sur les eaux intérieures, les bateaux de plaisance et les bateaux commerciaux, ainsi que les pertes concernant les infrastructures.

Publicité
Sur le même sujet …