MENU

Kronos veut réduire les délais de vente grâce à l’automatisation

par Alain Thériault | 19 octobre 2017 07h00

François Levasseur

En collaboration avec les fournisseurs et les agents généraux, Kronos Technologies veut aider les conseillers à réduire la durée du cycle de vente, parfois jusqu’à une heure.

L’agencement de ses outils avec les propositions électroniques des assureurs fait partie des trois priorités de Kronos. La firme se donne pour mission d’aider les conseillers à rendre leur processus de vente le plus simple possible grâce à la technologie. À la clé, il s’agit d’en réduire la durée.

François Levasseur, PDG de Kronos, rappelle toutefois que pour arriver à automatiser les processus, il doit y avoir un plus grand partage de l’information entre assureurs, agents généraux et conseillers. « Nous travaillons avec quelques assureurs que je ne peux nommer. Nous avons fait du chemin depuis nos débuts en 2004, même si certains joueurs refusent encore de partager les données. »

La proposition d’assurance électronique devient de plus en plus intelligente, mais elle n’est pas encore la norme dans l’industrie. De plus en plus de compagnies joignent le bal, ajoute M. Levasseur.

Selon lui, la proposition dont les questions évoluent dans le formulaire, d’après les réponses données par le client, est appelée à prendre le pas sur le formulaire électronique en format PDF. « Dans trois, quatre ou cinq ans, la majorité des propositions électroniques seront disponibles en ligne », croit M. Levasseur.

Simplifier le processus de vente

Kronos dit intégrer ses outils à la proposition électronique qu’utilise le conseiller pour simplifier le processus de vente. Le système de gestion de la clientèle CRM Kronos Finance est la pierre angulaire de cette automatisation. Son analyse de besoins financiers Kronos ABF fait le reste.

« Le conseiller entre l’information de son client dans le CRM et une analyse de besoins financiers se crée à partir de ses informations financières. On peut alors automatiser le processus de bout en bout, avec la proposition électronique, explique-t-il. Grâce à cette intégration, il est possible d’émettre une police d’assurance vie en 15 minutes. Le conseiller est donc en mesure de conclure avec son client en une heure. »

Le transfert de l’ABF vers la proposition peut rendre le processus très rapide, particulièrement dans le cas des produits d’assurance simplifiés de type temporaire 10 ou 20 ans, croit le PDG de Kronos. M. Levasseur pense que l’intelligence artificielle et les métadonnées permettront éventuellement d’accélérer le processus pour les produits plus complexes.

« Nous observons que les assureurs investissent des sommes importantes en ce sens, aux États-Unis et dans le monde. L’industrie se modernise à vitesse folle et se découvre un appétit pour la technologie qu’elle n’avait pas il y a quelques années. Nous vivons une période de forte innovation et d’investissement. »

Selon M. Levasseur, le système CRM peut aussi faciliter la prospection, et aider à préparer des envois massifs et des campagnes de marketing, en utilisant confidentiellement les données accumulées sur les clients.

Kronos dit avoir une base très large de données clients à fort potentiel. « La question est de comment prendre ces données pour les faire travailler pour le conseiller », dit M. Levasseur.

Il donne en exemple les notes prises par le conseiller lors d’une rencontre. Si le client a des enfants, qu’il planifie un voyage ou qu’il pense à prendre sa retraite, ce sont des données uniques qui peuvent être utilisées par la suite, dit M. Levasseur.

Publicité
Sur le même sujet …