MENU

La Capitale retire des produits pour amorcer son virage numérique

par Hubert Roy | 15 août 2018 07h00

Patrick Couture | Photo : Denis Méthot

C’est un ménage du printemps que La Capitale a réalisé en retirant neuf produits à la vente le 9 juillet, dit son vice-président Patrick Couture.

Par ce geste, La Capitale a aussi décidé de se retirer de deux marchés : l’assurance vie universelle et les soins de longue durée. Pour la vie universelle, l’assureur considérait ne plus avoir les systèmes requis pour maintenir son offre. L’assureur maintient toutefois sa police temporaire 100 ans (T100), semblable à un produit permanent.

Pour les soins de longue durée, ce sont les faibles ventes qui en ont eu raison, malgré la qualité du produit. « Ça fait 20 ans que l’on dit que nous avons un produit extraordinaire. Ça fait 20 ans que nous n’en vendons pas », a dit M. Couture en entrevue au Journal de l’assurance.

Le retrait du principal réassureur du marché des soins de longue durée, Munich Re, a aussi influé la décision de La Capitale de se retirer. « Nous n’avons pas les ressources financières pour soutenir ce produit sans réassurance », explique M. Couture.

Il estime que le retrait de ces neuf produits représente environ 20 % des produits que La Capitale avait sur ses tablettes. Selon M. Couture, il s’agissait tous de produits dont les ventes n’étaient pas significatives. La question de la rentabilité est aussi entrée en jeu, alors que des actuaires devaient dédier du temps pour les maintenir.

Combler le retard et viser le marché cible

La Capitale compte maintenant se concentrer sur ce que M. Couture appelle des quick wins (gains rapides). Des annonces ont aussi été faites en ce sens le 9 juillet. Des ajustements ont été apportés à des produits, notamment ceux de la série Pilier.

La Capitale compte aussi combler son retard qu’elle considère avoir sur certains de ses concurrents, notamment HuGo, d’Humania, en termes de produits numériques. « On veut être plus agiles dans les prochaines années. On vise aussi la rentabilité », dit M. Couture.

Par ce retrait, La Capitale souhaite aussi se recentrer sur son marché cible. M. Couture se dit conscient que pour plusieurs, La Capitale est identifiée à la fonction publique. C’est toutefois le marché familial dans son ensemble que vise l’assureur.

« On est en mesure d’assurer le couple d’ingénieurs qui tire un revenu de 300 000 $ par année. Le couple de chirurgiens qui gagne trois millions de dollars par année, on est conscient qu’il ne viendra pas chez nous », dit M. Couture.


Les produits retirés par La Capitale le 9 juillet 2018

Assurance vie permanente

  • Vie Universelle-Fructivie
  • Paiements limités 10-15 ans de la série Avantage
  • L’option de protection en cas de maladies graves (offerte uniquement avec la protection 100 % pure)

Soins de longue durée

  • Protection Temporelle

Assurance vie temporaire

  • Source (L’avenant Source demeure disponible à la vente)
  • Protection 20.10

Autres

  • Volet remplacement de revenu de la rente d’invalidité
  • Promotion client La Capitale
  • Visa-santé
Publicité