MENU

Perspectives négatives pour l’entité née de la fusion entre Chubb et ACE

par Mathieu Carbasse | 27 octobre 2015 12h09

Standard & Poor’s vient d’annoncer que les cotes d'ACE Limited et de Chubb avaient été retirées de la liste de surveillance de CreditWatch avec répercussions négatives. Dans le même temps, l’agence de notation a abaissé les notes d’émetteur d’ACE et de Chubb, de « A+ » à « A ». Les perspectives concernant les deux sociétés sont passées à « négatives ».

« ACE et Chubb ont reçu l'approbation de leurs actionnaires respectifs pour compléter la fusion annoncée. L'émission de la dette de 5,3 milliards de dollars proposée par ACE viendra compléter la levée de capitaux extérieurs nécessaires pour financer la transaction », a déclaré l'analyste de Standard & Poor’s, Tracy Dolin.

« La conclusion de cette transaction devrait avoir lieu au premier trimestre de 2016. La dégradation de la cote d'ACE et de ses filiales reflète l’écart qui se creuse entre les sociétés d’exploitation et les autres sociétés de la holding. Par ailleurs, nous ne prévoyons pas de dividendes extraordinaires alors que la majorité du capital ne sera plus détenu aux Bermudes », poursuit M. Dolin.

La dette de Chubb étant désormais assumée par ACE, Standard & Poor’s a procédé à une égalisation des cotes de crédit à long terme d’ACE. La perspective négative des holdings et des sociétés opérationnelles reflète le risque possible liée à la fusion.

Une période de transition sera donc nécessaire pour que l'entité combinée restaure un niveau de capital de « AAA » et centralise sa stratégie de réassurance pour atténuer une volatilité potentielle, y compris concernant son exposition aux catastrophes naturelles.

Ces risques, cependant, sont partiellement atténués par une haute expérience en matière de gestion de risques, un leadeurship fort, et l'adoption de « Chubb » comme nom de marque.

Publicité
Sur le même sujet …