MENU

La génération Y mise sur la prudence en matière d’investissement

par Mathieu Carbasse | 18 juillet 2016 11h32

Plus de la moitié (51 %) des personnes faisant partie de la génération Y qui sont âgées entre 18 et 30 ans préférerait qu'il y ait moins de volatilité sur les marchés, même si cela les amène à rater des occasions d'obtenir un taux de rendement plus élevé.

Les fluctuations des marchés seraient donc une source d'émotions trop fortes pour beaucoup de jeunes épargnants. C’est en tout cas ce que révèle un rapport de Placements mondiaux Sun Life sur l'opinion du marché intitulé « La volatilité du marché a un effet bien concret ».

Le rapport montre aussi que 44 % des membres de la génération Y se décrivent comme étant quelque peu ou très peu enclins à prendre des risques. Une proportion identique (44 %) a défini l’approche de placement de cette génération comme « prudente ».

Crainte de perdre de l'argent

Enfin, un tiers (33 %) des membres de la génération Y ont vendu leurs placements pour amasser des fonds, et la moitié d'entre eux a dit avoir agi de la sorte par crainte de perdre de l'argent.

« Les épargnants ressentent les effets négatifs de la récente turbulence sur les marchés, mais étonnamment les autres groupes d'âge ne les ressentent pas autant que la génération Y, a déclaré Sadiq S. Adatia, premier directeur des placements, Placements mondiaux Sun Life. Ils pourraient potentiellement mettre leur épargne-retraite en péril en investissant trop prudemment. Ces épargnants, qui ont un horizon de placement assez long, devraient envisager de prendre plus de risques afin de miser sur un potentiel de rendement plus élevé. Nous avons des solutions qui peuvent les aider. »

Le conseiller pour obtenir de l'aide

Parmi les membres de la génération Y, 48 % ont dit que la récente volatilité des marchés les a amenés à discuter plus souvent avec leur conseiller, soit plus que tous les autres groupes d'âge.

« Il est encourageant d'entendre que, devant l'inquiétude suscitée par les marchés, ces clients de la génération Y se sont tournés vers leur conseiller pour obtenir de l'aide, a indiqué Cindy Crean, directrice générale, gestion privée, Placements mondiaux Sun Life. Il est important qu'ils ne laissent pas leurs émotions guider leurs décisions de placement. »   

Publicité
Sur le même sujet …