MENU

La gestion à honoraires coutera plus cher aux petits épargnants

par Alain Thériault | 15 février 2017 07h00

Alain Huard | Photo : Réjean Meloche

Dans un monde sans commission, les frais d’honoraires tendront à couter plus cher que les commissions intégrées.

Selon le PDG d’Invesco Canada, Peter Intraligi, les frais des comptes de gestion à honoraires pourront varier de 1,2 % à 1,5 % à l’ouverture d’un compte.

Pourquoi ? « Parce que le cabinet doit assumer la totalité des dépenses d’administration. Les fonds communs perçoivent une commission de suivi de 1 % et la compagnie de fonds prend l’administration en charge. »

Ces frais élevés frapperont surtout les petits investisseurs, précise Alain Huard, vice-président et directeur régional des ventes. Les honoraires diminuent habituellement au fur et à mesure que l’investisseur accumule des actifs dans son compte. Plusieurs facteurs entrent dans le cout des honoraires, et il y a « autant de façons de faire qu’il y a de firmes ou même de conseillers ».

Une constante demeure : « Les cabinets d’épargne collective exigent que chaque compte soit rentable. Les conseillers devront parfois facturer des honoraires plus élevés sur des petits comptes pour obtenir cette rentabilité », a expliqué M. Huard. Il donne l’exemple courant d’une échelle dégressive selon la valeur totale du compte d’un client.

Entre 250 000 $ et 500 000 $ sous gestion : 1,3 %

Entre 500 000 et 1 million de dollars (M$) sous gestion : 1,0 %

Entre 1 M$ et 3 M$ sous gestion : 0,8 %

Entre 3 M$ et 10 M$ sous gestion : 0,6 %

Au cout moyen le plus élevé, le compte à honoraires ne sera pas toujours plus cher. « Même si un conseiller exige 1,5 % pour un compte, le client ne paiera pas nécessairement plus cher que pour un fonds commun avec commissions », poursuit M. Huard.

Le compte à honoraires peut inclure des actions, des obligations et des fonds négociés en bourse (FNB) dont le cout de maintien annuel est très faible. Il cite en exemple un FNB d’actions canadiennes typique, avec un ratio de frais de gestion de 0,5 % dans un compte à honoraires de 1,5 %. Ces frais totaux de 2 % se compareront avantageusement avec ceux d’un fonds mutuel d’actions canadiennes avec commission, dont les frais totaux avoisinent en moyenne les 2,3 %.

Publicité