MENU

La moitié des Canadiens prêts à partager leurs données pour une prime réduite

par La rédaction | 09 janvier 2018 09h45

Photo : Freepik

Plus de la moitié des Canadiens sont prêts à partager leurs données pour une prime d’assurance réduite, révèle un sondage de Kanetix.ca. En effet, 53,6 % des répondants ont indiqué qu’ils sont prêts à partager les informations de leur système d’alarme, de leurs détecteurs de feu et d’inondation avec leur assureur si cela réduit leur prime annuelle d’assurance habitation.

Parmi les autres types de données, 53,8 % des Canadiens disent qu’ils sont prêts à partager leurs données médicales pour abaisser leur prime. De plus, 46 % partageraient leurs habitudes de style de vie, dont les données sont rassemblées par des appareils comme la montre Fitbit, et 46 % partageraient leurs habitudes de conduite.

Plusieurs inquiétudes

Toutefois, la plateforme comparative note que 35 % des Canadiens s’inquiètent du vol de leurs informations, alors que 20 % craignent que l’information transmise soit utilisée pour augmenter leurs primes d’assurance. De même, 29 % déplorent le manque de vie privée. La sécurité des informations inquiète 37 % des femmes sondées comparativement à 33 % des sommes interrogés.

À l’échelle nationale, ce sont les Québécois qui sont les moins enclins à offrir leurs données médicales aux assureurs (49 %), alors que les habitants des provinces de l’Atlantique le sont davantage (67 %). En Ontario, ce taux s’élève à 55 %, suivi de près par l’ouest du Canada à 54 %.

Inconfort face aux véhicules autonomes

L’étude de Kanetix.ca a aussi révélé que seuls 41 % des personnes sondées sont confortables avec l’idée des véhicules autonomes. C’est en Ontario où les habitants sont le plus à l’aise avec les véhicules autonomes avec un taux de 45 %. Dans l’ouest du Canada, ce taux se situe à 41 %, au Québec à 39 % et dans les provinces de l’Atlantique à 32 %.

Par contre, les Canadiens sont plutôt à l’aise avec plusieurs technologies que l’on retrouve actuellement dans les voitures. Notamment, 67 % apprécient l’assistance vocale, 60 % la connectivité des véhicules et 58 % la réalité augmentée, soit l’affichage sur le parebrise.

Publicité
Sur le même sujet …