MENU

Les achats en ligne sont de plus en plus populaires au Québec

par Mathieu Carbasse | 07 avril 2016 11h18

Selon un enquête du CEFRIO, les achats en ligne des Québécois ont atteint 8 milliards de dollars (G$) en 2015, soit une hausse de 22 % par rapport à 2014 (6,6 G$).

En moyenne à chaque mois de l'année 2015, le tiers (32,2 %) des adultes québécois a acheté en ligne, ce qui représente une progression de 3,8 % comparativement à 2014. Ceux qui ont acheté ont dépensé environ 309 $ par mois, alors que ce montant n’était que de 292 $ l'année dernière.

« Le commerce électronique est un incontournable dans les habitudes des Québécois qui, en plus d'acheter massivement en ligne, se tournent désormais d'abord vers le Web pour s'informer avant d'acheter », affirme Claire Bourget, directrice principale de la recherche marketing au CEFRIO.

Les 18-44 ans sont les plus actifs

On retrouve un pourcentage de cyberacheteurs significativement plus grand chez les jeunes adultes âgés de 18 à 44 ans. Parmi ce groupe, près de la moitié, soit 46,5 % réalisent des achats en ligne mensuellement. Par comparaison, les adultes âgés de 55 ans et plus ne sont que 15,7 % à faire des achats sur Internet à chaque mois. On observe cependant que le montant dépensé par les jeunes cyberacheteurs (18-34 ans) est moins élevé que celui des adultes de 35 ans et plus.

Certains sites particulièrement prisés

Toujours selon les données de l'enquête, 39,5 % des adultes ont fait des achats à partir de sites de magasins virtuels, comme celui d'Amazon, ou de sites de magasins ayant pignon sur rue comme ceux de Canadian Tire ou encore de Simons, tandis que 34 % ont procédé à des achats sur des sites d'annonces classées tels que Kijiji ou Les Pacs. Finalement, 19,4 % ont fait des achats sur des sites d'enchères comme Ebay et 13,8 % sur un site d'achats groupés (Tuango, Groupon et autres).

S’informer en ligne avant d’acheter

Les Québécois sont de plus en plus nombreux à consulter le Web avant de faire un achat en ligne ou hors ligne. Au total, 73,7 % d'entre eux s'informent sur Internet avant de réaliser un achat (67,9 % en 2014), une hausse qui s'explique par l'intérêt croissant concernant l'opinion partagée par d'autres internautes. On remarque aussi une hausse dans la consultation des réseaux sociaux pour s'informer avant achat : 16,7 % en 2014 comparativement à 29,7 % en 2015.

L’importance des avis et recommandations sur Internet

Près de six adultes québécois sur dix (57,9%) considèrent les avis et recommandations sur Internet. En 2015, 65,2 % des adultes québécois recherchent de l'information sur le Web en vue d'effectuer un achat en magasin. À l'inverse, 55 % des adultes recherchent de l'information hors-ligne en vue d'acheter sur Internet.

Les résultats détaillés, graphiques, tableaux, données sociodémographiques et notes méthodologiques peuvent être consultés en ligne : http://cefr.io/v6n10

Publicité