MENU

La Survivance s’attaque au marché non traditionnel

par Vicky Poitras | 29 mai 2008 18h40

La Survivance vient de lancer un contrat universel qui couvre tous les risques en assurance de personnes. Le nouveau produit permet d’y accéder par l’une ou l’autre des couvertures.PAGE (Protection d’assurance globale économique) est destiné à un marché non traditionnel, qui se veut complémentaire au programme PAIRE (Police d’assurance invalidité remboursable). Le nouveau produit viendra couvrir des secteurs non traditionnels, comme les cols bleus, les agriculteurs, les personnes âgées, les personnes sans emploi ou travaillant à temps partiel.

C’est ce qu’a annoncé l’assureur à la fin du mois d’avril, devant plus de 200 personnes réunies dans un hôtel de Boucherville.

Fait rare en assurance de personnes : PAGE offre en une seule police une assurance tous risques pour ses assurés. Le nouveau produit de La Survivance peut couvrir les maladies graves, l’invalidité, l’hospitalisation, les fractures, la vie, le décès accidentel et le remboursement des frais médicaux.

Avec PAGE, La Survivance met l’accent sur l’hospitalisation. L’assureur offre une indemnité journalière qui peut monter jusqu’à 100 $. De plus, cette indemnité est payable dès le premier jour d’hospitalisation. Elle couvre la durée du séjour à l’hôpital, sous réserve d’un maximum de 1 000 jours pour un même événement.

Remboursement

En plus des frais d’hospitalisation, la protection de PAGE prévoit un montant mensuel de 2 000$ en cas d’invalidité totale. La Survivance offre aussi un remboursement des primes. L’assuré peut se faire rembourser 75 % de ses primes après chaque période de dix années consécutives sans réclamation. Il peut aussi se faire rembourser 100 % de celles-ci, selon son âge et la durée de la police. Dans le dernier cas, le remboursement est réduit de toutes les indemnités déjà versées par l’assureur.

En maladies graves, La Survivance offre de verser un montant forfaitaire allant de 25 000 $ à 1 M$ lors du décès de la personne des suites d’une maladie couverte par la police. L’assuré a le choix de faire couvrir les quatre maladies les plus courantes (cancer, crise cardiaque, accident vasculaire cérébral et chirurgie coronarienne) ou peut en faire couvrir 25 en tout.

La Survivance a positionné PAGE comme un produit bas de gamme complément à PAIRE. D’ailleurs, l’assureur l’offre aux personnes sans emploi, qui pourrait par exemple y recourir pour couvrir des frais de gardiennage en cas d’invalidité.

« PAGE est un produit beau, bon, pas cher et pas compliqué. On veut combler les besoins de ceux qui n’auraient pu se payer de tels produits autrement. On veut utiliser intelligemment le budget du client. Le premier jour d’hospitalisation couvert est très important en ce sens », a expliqué Stéphane Rochon, vice-président, marketing et ventes, assurance individuelle à La Survivance, au Journal de l’assurance.

Publicité