MENU

L'assurance vie comme don planifié

par Hubert Roy | 19 septembre 2013 12h56

La Fondation des maladies du cœur et de l’AVC mène présentement une campagne pour encourager les dons planifiés, notamment ceux provenant du capital d’une police d’assurance vie. L’organisme donne en exemple celui de sa chef de la direction, Edmée Métivier, qui vient de souscrire une police d’assurance vie d’une valeur 100 000 $ et qui a désigné la Fondation comme bénéficiaire du capital décès. L’argent servira alors à constituer un fonds de dotation dont les revenus serviront à financer une bourse de recherche.
« Mon projet philanthropique vise à soutenir la recherche, et à encourager la relève et la poursuite de l’excellence en recherche médicale. Il s’agit d’un excellent moyen de faire fructifier mon don, car le cout de la prime d’assurance vie est relativement bas, compte tenu du montant que je lèguerai. De plus, cette formule me permet de bénéficier d’un reçu aux fins de l’impôt fort appréciable », dit-elle.

Publicité