MENU

Le Canada se classe dans le top 10 de l’Indice mondial des retraites

par La rédaction | 23 septembre 2019 13h30

En dépit de la situation économique incertaine, du vieillissement de la population et du changement climatique, le Canada s’est hissé à la huitième place parmi les pays développés de l’Indice mondial des retraites 2019 de Natixis. Le pays a grimpé d’une place par rapport à l’an dernier.

L’indice, qui en est à sa septième année, fournit un rapport de situation sur la sécurité de la retraite dans 44 des économies et pays les plus développés du monde, examine 18 facteurs critiques dans des domaines pouvant affecter la sécurité de la retraite.

« Répondre aux besoins des retraités d’aujourd’hui, tout en préservant la sécurité de la retraite des générations futures, continue d’être l’un des défis les plus pressants pour les économies du monde entier, affirme le directeur général de Natixis, Jean Raby. Nous avons créé l’Indice mondial des retraites Natixis pour faciliter une conversation franche sur les mesures à prendre afin de garantir la sécurité de la retraite à l’échelle mondiale. »

Les faibles taux d’intérêt et la longévité sont la cause du risque des retraités

Parmi les principaux risques pour les retraités figurent les taux d’intérêt toujours bas. En combinant cela avec une longévité croissante, il y a un danger que certains retraités décident d’investir dans des actifs à haut risque pour obtenir de meilleurs rendements, tout en exposant leurs portefeuilles à une plus grande volatilité à un âge où ils pourraient ne pas être en mesure de récupérer ralentissement soudain du marché.

Les pays en tête de l’indice de cette année sont l’Islande, la Suisse et la Norvège.

Le Canada se classe haut dans le sous-indice des finances

Six des pays qui se classent parmi les dix premiers au classement général, y compris le Canada, se classent également parmi les dix premiers pour les finances. Au Canada, le score du sous-indice a légèrement diminué par rapport à l’année dernière en raison de résultats plus faibles pour les indicateurs de pression fiscale, de taux d’intérêt et de dépendance des personnes âgées, selon Natixis.

Cependant, le Canada a le score le plus élevé pour les prêts bancaires non performants et le septième rang pour la gouvernance. Mais Natixis affirme qu’il y a place à l’amélioration dans le domaine de l’endettement gouvernemental.

Le Canada se classe également dans le top 10 en matière de bienêtre matériel, de qualité de l’air et de santé.

En ce qui concerne le sous-indice de la qualité de vie, le Canada est passé de la neuvième place à la treizième place cette année. Le bienêtre personnel est passé de la septième place en 2018 à la neuvième cette année. Le Canada se classe également au 36e rang pour la biodiversité et l’habitat.

Publicité
Sur le même sujet …