MENU

Le départ de 2 mutuelles ralentira la croissance de Promutuel

par Vicky Poitras | 29 juin 2008 17h22

Le Groupe Promutuel s’attend à un ralentissement à la fin de 2008 en raison du départ de deux mutuelles. Le groupe promet de leur livrer une vive concurrence.Promutuel a enregistré une solide croissance l’an dernier. Les 34 mutuelles qui forment le Groupe lui ont permis de terminer 2007 avec un volume de primes de 553 M$. Il s’agit d’une augmentation de 8,2 % par rapport à l’exercice précédent selon le Rapport SCOR.

De 2006 à 2007, les résultats techniques de Promutuel sont passés de 2,9 à 14,6 M$. Son bénéfice net est monté de 20 à 28 M$, tandis que le rendement de l’avoir des actionnaires est grimpé de 6 à 7,7 %.

La recette de croissance de Promutuel en 2007 tient à trois ingrédients, affirme son chef de la direction Claude Robitaille : la modernisation de sa plateforme technologique, une réduction importante des polices orphelines et la mise en place d’une direction des ventes au sein de la majorité des mutuelles.

« Au cours des 18 derniers mois, nous avons ressenti les retombées positives de notre refonte technologique entamée il y a cinq ans. Cette modernisation a fourni des outils à nos agents, explique M. Robitaille. Par exemple, cette plateforme leur propose des scripts et des conseils à la vente. Ils sont aussi avertis lorsqu’une police vient à échéance. Ils peuvent alors appeler leurs membres pour les renouveler. »

En raison du marché mou qui a sévi en 2007, l’assureur a cherché à préserver sa base actuelle de 575 000 membres assurés. « Nous avons réduit avec succès nos polices orphelines en incitant nos membres à assurer l’ensemble de leurs biens chez nous. Cet exercice nous a permis de hausser la couverture de biens sous-assurés, ce qui a créé une pression à la hausse sur notre volume de primes », dit M. Robitaille.

Le chef de la direction de Promutuel envisage un ralentissement des activités du Groupe en 2008, causé par le départ de deux mutuelles le 1er juillet prochain. Après des discussions qui ont duré plus de deux ans, Promutuel Lévisienne-Orléans et Promutuel Dorchester quittent pour former le Groupe Ledor.

Ces deux mutuelles ont généré un volume de primes de 66 M$ sur un montant de 553 M$ en 2007. L’effet de leur départ sur le bilan du regroupement sera néanmoins mitigé par le fait qu’elles quittent en milieu d’année, croit M. Robitaille.

« Le manque à gagner sera réduit à 33 M$. Or, en 2007, nous avons connu une croissance de 45 M$. Si on fait le calcul avec les chiffres de 2007, le Groupe pourrait donc enregistrer une légère croissance de 12 M$ en 2008, même avec le départ des deux mutuelles », avance-t-il.

M. Robitaille promet de livrer une féroce concurrence au Groupe Ledor. « Les territoires qui étaient exclusifs aux deux mutuelles au sein du regroupement ont été attribués à d’autres mutuelles. Nous comptons les concurrencer directement. Nous lancerons une vaste campagne médiatique dans ces régions pour rappeler au public que le nom Promutuel existe toujours. Ça devrait nous permettre de rattraper le terrain perdu », soutient-il.

Publicité