MENU

Le montant minimum requis en bref!

par Vicky Poitras | 13 juin 2006 16h11

Selon les explications qu’on trouve sur le site du BSIF, le MMPRCE est une mesure de capacité financière propre aux compagnies d’assurance vie. Le MMPRCE est représenté par un ratio de liquidité qui tient compte des risques figurant au bilan et hors-bilan pour une compagnie d’assurance canadienne donnée.Voici l’essentiel de ce test complexe selon une dissection tirée du site.

Le MMPRCE renferme deux composantes principales, soit le capital disponible et le capital requis. Le capital requis est conçu pour englober cinq composantes du risque:

- Risque de rendement insuffisant de l’actif – risque de perte découlant du rendement insuffisant d’éléments d’actif figurant au bilan et hors-bilan et perte de valeur marchande et diminution connexe du revenu;

- Risque de mortalité, de morbidité et de déchéance – risque que les hypothèses soient erronées;

- Risque de marge d’intérêt dans la fixation des prix – risque de perte sur marge d’intérêt à l’égard des décisions sur les placements et de l’établissement des prix applicables aux polices en vigueur;

- Changements des taux d’intérêt liés à l’environnement – risque de perte découlant de la modification des taux d’intérêt;

- Risque de garantie relatif aux fonds distincts – risque de perte découlant d’une garantie intégrée à des fonds distincts.

L’exigence de base du BSIF est un ratio de 120% mais l’organisme demande que chaque assureur ait une cible de plus de 150% au sein de son modèle interne.

Publicité