MENU

Le premier semestre de 2018 a été profitable pour Swiss Re

par La rédaction | 06 août 2018 13h30

Photo : Freepik

Le réassureur Swiss Re a enregistré un revenu net d’un milliard de dollars américains (G$ US) au cours des six premiers mois de l’année 2018, a annoncé le groupe. Ce résultat aurait été de 1,2 G$ US, similaire à celui de la deuxième moitié de l’année 2017, si ce n’était des nouvelles règles comptables américaines qui ont eu un impact négatif de 265 millions de dollars américains (M$ US) sur les revenus avant impôts.

« Il est encourageant de voir que le marché se redresse progressivement, souligne Christian Mumenthaler, président et directeur général de Swiss Re. Nous avons amélioré notre rentabilité et notre performance de souscription, surtout en assurance de dommages, et nos solides résultats démontrent la valeur de notre portefeuille d’activités diversifié. »

« Je suis satisfait de voir que nous avons été en mesure de croitre en tant que groupe également », a-t-il ajouté.

Croissance des primes à travers l’entreprise

Les primes écrites brutes du groupe ont augmenté de 8 % au cours de la période pour atteindre 19,6 G$ US, attribuable à une croissance des primes au sein des activités en vie et médicale du groupe.

La filiale de réassurance vie et médicale a d’ailleurs généré des revenus nets de 398 millions de dollars américains (M$ US) et ses primes s’élèvent à 7,4 G$ US, une hausse de 15,2 % par rapport à la même période de l’année précédente.

Hausse de 38 % du revenu net en dommages

Swiss Re soutient que ses résultats positifs sont notamment dus à une meilleure performance de souscription en assurance de dommages. Pour le premier semestre, le secteur a connu un revenu net de 752 M$ US, grâce à de fortes pertes bénignes. Les primes écrites brutes ont augmenté de 1,8 % pour atteindre 9,6 G$ US. Le ratio combiné s’est également amélioré et atteint 92,9 %.

La ronde de renouvèlement des traités de réassurance de dommages de juillet s’est également bien déroulée, indique Swiss Re. L’entreprise dit avoir amélioré la qualité des taux de 2 % en haussant les primes pour les segments en habitation affectés par de fortes pertes. Pour l’année en cours, le volume de primes pour les traités a augmenté de 9 % pour se situer à 14,4 G$ US.

Le secteur dédié aux entreprises se porte aussi bien

Des pertes moins importantes liées aux catastrophes naturelles et de meilleurs résultats que l’année précédente ont permis au secteur de la réassurance des entreprises d’enregistrer un bénéfice net de 58 M$ US pour le premier semestre de 2018. Swiss Re affirme toutefois que les résultats sont affectés par les affaires écrites des années précédentes pour expliquer le ratio combiné de 101,7 %.

Les primes brutes souscrites se sont accrues de 18,5 % pour atteindre 2 G$ US, récoltant les bénéfices des investissements stratégiques, soutient le réassureur. Les taux se sont améliorés par rapport à 2017 et ont augmenté de près de 10 % pour les comptes affectés par les pertes. Swiss Re indique par contre que les taux demeurent un enjeu.

Publicité
Sur le même sujet …