MENU

Une large majorité d’américains n’a jamais fait appel à un conseiller financier

par La rédaction | 22 mars 2017 13h30

Photo : Freepik

Une nouvelle étude commandée par Million Dollar Round Table (MDRT) et menée en ligne par Harris Poll, révèle que 79 % des Américains n'ont jamais fait appel à un planificateur financier, 38 % d'entre eux se disant capables de gérer leurs finances seuls.

Toutefois, les Américains qui ont bénéficié des services d’un conseiller financier se disent confiants à la vue de terminologies financières complexes telles que l'assurance soins de longue durée (41 %), les régimes de retraite individuel (69 %) ou encore les rentes (49 %).

Alors qu'environ la moitié des Américains qui n'ont jamais embauché un professionnel de la finance se sentent en confiance avec des termes traditionnels tels que l'assurance vie (51 %) et le système d'épargne retraite par capitalisation (52 %), la proportion de ceux qui se sentent confiants chute lorsqu’on évoque l'assurance soins de longue durée (31 %), les régimes de retraite individuel (42 %) ou les rentes (28 %).

« Comme un professionnel pour rénover sa maison »

« Ces résultats soulignent l'importance de la planification pour un avenir financier sain, a déclaré Mark J. Hanna, président du MDRT. Il faut envisager de travailler avec un conseiller comme lorsqu’on embauche un professionnel pour rénover sa maison. Même si on peut peindre les murs, notre connaissance globale ne nous permet pas de remplacer les tuyaux ou de construire de nouvelles armoires dans la cuisine. »

Parmi les Américains qui n'ont jamais embauché un professionnel des services financiers, moins de la moitié (46 %) ont un plan de retraite ou d'urgence (contre 77 % parmi ceux qui ont un planificateur financier), seulement 19 % ont un plan financier à long terme (contre 50 %) et 46 % ont une assurance vie (contre 63 %).

Le tiers évoque des questions de coût

Parmi ceux qui n'ont jamais fait appel à un professionnel financier, 44 % affirment ne pas avoir assez d'argent pour en avoir besoin, 38 % disent qu'ils sont capables de gérer leurs propres finances et 36% d’entre eux pensent que cela leur coûterait trop cher.

Une autre information ressort de l’étude du MDRT : les milléniaux ne prévoient toujours pas leur retraite. Ainsi, 36 % des milléniaux employés (âgés de 18 à 34 ans) dont la société offre un système d'épargne retraite par capitalisation ou un régime de pension refusent d’y participer.


Publicité