MENU

Les automobilistes plus distraits que jamais au Canada

par Charles Mathieu | 30 mai 2019 09h30

Photo : Freepik

Une grande majorité des conducteurs sont distraits au volant et savent que cela peut leur couter cher. C’est ce que dévoile un sondage commandé par le Bureau d’assurance du Canada (BAC) auprès de la firme SOM Inc.

Les résultats révèlent qu’au cours des six derniers mois, près de 75 % des répondants ont été distraits au volant. Or, 90 % des Canadiens sondés ont répondu qu’ils savaient que les accidents liés aux distractions font augmenter les primes d’assurance automobile. « Nous avons été très surpris [de l’apprendre] », affirme Anne Morin, responsable des affaires publiques du BAC.

Les automobilistes distraits qui ont été sondés ont affirmé avoir mangé et bu (55 %), avoir téléphoné (39 %) et avoir envoyé des messages texte (11 %) à plusieurs reprises pendant ladite période de temps.

Le BAC rappelle qu’écouter de la musique et se maquiller peuvent également déconcentrer les automobilistes. « Toute activité qui détourne l’attention du conducteur de la route est considérée comme une distraction » soutient le BAC.

D’après les résultats, ce sont les adultes de 35 à 44 ans qui sont les plus touchés. En effet, 87 % de ceux-ci ont affirmé avoir détourné leur attention de la route au cours des six derniers mois.

Nouvelle campagne de sensibilisation

Le BAC fait de la lutte aux distractions au volant son cheval de bataille. En effet, une campagne de sensibilisation sera lancée prochainement afin de conscientiser les automobilistes canadiens en ce qui a trait à leur comportement sur la route et les conséquences qui y sont liées.

« Nous avons décidé d’aborder ce sujet par une approche émouvante avec une pointe d’humour. Nous espérons que la campagne touchera les conducteurs, mais aussi les passagers qui ont aussi leur rôle à jouer, car la distraction au volant est l’affaire de tous » explique Anne Morin.

Publicité
Sur le même sujet …