MENU

Les Canadiens connaissent mal les rentes

par La rédaction | 23 janvier 2018 11h30

Photo : Freepik

Les Canadiens âgés entre 55 et 75 ans connaissent mal les rentes et répondent correctement à trois questions sur cinq en moyenne, révèle un sondage mené par la firme Ipsos Reid pour le compte de RBC Assurances. La note obtenue par les sondés est de « C » lorsqu’ils ont été questionnés sur leurs connaissances.

D’ailleurs, le sondage indique que 62 % des Canadiens craignent d’épuiser leur épargne-retraite de leur vivant. De plus, 63 % des personnes sondées disent savoir qu’une rente procure un revenu prévisible la vie durant peu importe les fluctuations des marchés. Malgré cela, seuls 12 % dit avoir souscrit ou avoir l’intention de souscrive une rente pour mener le style de vie souhaiter.

Un revenu prévisible

« Une rente procure un revenu prévisible la vie durant, souligne Jean Salvadore, directrice générale, Assurance de patrimoine, RBC Assurances. Elle est particulièrement utile si vous voulez couvrir certaines dépenses fixes tout au long de la retraite, et utiliser le reste de votre épargne pour financer les activités qui sont importantes pour vous. Et pourtant, la plupart des Canadiens ne savent pas que les rentes existent ou comprennent mal ce produit, ce qui explique pourquoi très peu d’entre eux les intègrent dans leur régime de retraite. »

Le sondage soulève aussi que 91 % des personnes sondées savent qu’ils n’ont pas à investir toute leur épargne-retraite dans une rente et que 72 % savent qu’il est possible d’investir dans une rente au moyen de leur épargne dans un REER ou un FERR. De plus, 63 % disent savoir qu’ils peuvent échelonner leurs souscriptions d’une rente pour aider à accroitre les versements et 28 % savent qu’une rente ne nécessite aucune gestion après avoir été souscrite.

Publicité
Sur le même sujet …