MENU

Les Canadiens ne conduisent pas aussi bien qu’ils le pensent

par La rédaction | 14 août 2017 09h45

Photo : Freepik

Même si la plupart des Canadiens se disent bons conducteurs, leurs habitudes au volant tendent à indiquer le contraire, révèle un récent sondage de la firme Léger réalisé pour le compte de belairdirect. Ainsi, la grande majorité des Canadiens (95 %) pensent être de bons conducteurs, et ce, même si 93 % d’entre eux ont admis avoir adopté au moins une fois un comportement imprudent en conduisant.

Parmi ces comportements risqués ou distrayants, figurent des actions comme manger et boire, utiliser un téléphone cellulaire, se maquiller et même s’engager dans des situations romantiques ou intimes.

« Que chacun contribue »

« belairdirect s'est engagée à encourager tous les Canadiens à adopter de bonnes habitudes de conduite et comprend que les conducteurs ne réalisent peut-être pas que certains comportements les mettent à risque », indique Richard Taschereau, premier vice-président associé, marketing, communications et développement des affaires chez belairdirect. Il nous est tous déjà arrivé d'être pressés afin de ne pas manquer un événement spécial, mais avec des millions de personnes sur la route, il est important que chacun contribue à préserver la sécurité routière. »

La bonne nouvelle, c'est que les Canadiens sont prêts à changer si l'incitatif en vaut le coup. Ainsi, la majorité des conducteurs (79 %) seraient prêts à cesser au moins un comportement imprudent si on leur offrait un incitatif monétaire, en particulier les habitudes liées à l'utilisation de leur téléphone cellulaire, comme envoyer un message texte, regarder leur téléphone, ou encore, passer un appel ou parler au téléphone.

Incitatif monétaire

Parmi les activités que les conducteurs sont plus réticents à abandonner, notons notamment changer de poste de radio ou régler le volume, se tourner vers un passager pour lui parler et boire un breuvage en conduisant. Toujours selon l'étude, près d'un conducteur sur dix (9 %) admet ne pas avoir l'intention de changer ses habitudes sans incitatif monétaire.

Les Canadiens étant réputés pour leur gentillesse et leur politesse, il n'est pas surprenant que 54 % d'entre eux aiment chanter en conduisant, que 96 % disent qu'ils ne voleraient pas la place de stationnement d'un autre conducteur et que 91 % n'accélèreraient pas pour empêcher quelqu'un de les dépasser.

Publicité
Sur le même sujet …