MENU

Les Centres SFL seront regroupés par région d’ici la fin de l’année

par Alain Thériault | 29 novembre 2017 15h30

Michael Rogers

La stratégie de regrouper les centres par région annoncée en septembre par le grand patron de SFL, Michael Rogers, va de l’avant. Des négociations ont actuellement cours à la pièce, à travers tout le réseau au Québec et en fonction de chaque territoire. Leur dénouement est attendu à la fin du mois de décembre.

« Tous les Centres SFL du Québec négocient actuellement entre eux, par régions, pour déterminer de quelle manière ils se regrouperont. Nous l’annonçons aujourd’hui aux conseillers du réseau SFL lors d’une rencontre qui se déroule cet après-midi à partir de 14 h 30 », a déclaré en entrevue avec le Journal de l’assurance le porte-parole du Mouvement Desjardins, Jacques Bouchard.

Il y aura fusion des centres d’un secteur géographique, mais la présence de SFL au Québec demeurera la même pour chacune des régions, a-t-il expliqué, reprenant les propos de Michael Rogers sur l’objectif principal de regrouper les services sans rationaliser les ressources. « Par exemple, si trois centres décident de fusionner, ils continueront d’exister tous les trois, mais il n'y aura qu'un seul centre de décision et un seul directeur. Les décisions seront prises à la même place par le directeur et les aides à la direction, au terme d’un travail en commun. De plus, si chacun compte 25 employés, il y aura 75 employés lorsqu’ils seront regroupés », a ajouté M. Bouchard.

La nouvelle carte connue en janvier

Le nouvel échiquier qui découlera des regroupements se déploiera au cours du mois de janvier, dit SFL. Les résultats ne sont pas encore connus. « Tous les centres au Québec sont en train de négocier, en fonction des régions géographiques et dans l’esprit de maximiser les services et d’avoir des centres plus forts. Il ne s’agit pas d’une négociation unique qui vient de SFL. Chaque centre contribuera à définir le regroupement qui le touche », soutient M. Bouchard.

Il insiste que les regroupements ne changeront rien pour les conseillers. « Il faut voir davantage cette réorganisation dans une perspective administrative, où des gens travaillent ensemble plutôt que dans des endroits séparés. »

Le résultat des négociations sera confirmé en fin d’année et les centres les annonceront alors aux conseillers concernés. Le réseau SFL fera ensuite connaitre dès le début de 2018 ce que tous ces changements impliquent pour eux.

Publicité
Sur le même sujet …