MENU

Les couts d’assurance plus grands pour les immeubles en charpente de bois que ceux en béton

par Hubert Roy | 28 mars 2016 09h23

Le Conseil canadien du béton a commandé une étude sur les couts d’assurance des immeubles ayant une charpente de bois par rapport à ceux en ayant une en béton. La firme Globe Advisors en vient à la conclusion qu’il y a un fort écart entre les deux.

Sur un cout mensuel de 100 $ d’assurance, l’immeuble en charpente de béton coute 0,008 $ de la facture, contre 0,053 $ pour l’immeuble en charpente de bois.

L’étude a ciblé quelques facteurs pour expliquer cet écart. Le premier est que l’immeuble à charpente de bois présente un plus grand risque d’incendie. L’étude fait remarquer que 1 % des immeubles en béton sont démoli pour des raisons d’incendie, contre 8 % des immeubles à charpente de bois.

Ce dernier est aussi plus à même d’être affecté par les moisissures. L’étude fait remarquer qu’un dégât d’eau se propage plus vite dans un immeuble en charpente de bois qu’un en béton.

Le Conseil compte maintenant aller plus loin dans ses démarches. « L’étude de Globe Advisors démontre qu’il y a un besoin pour établir une analyse comparative des couts de la durée de vie des immeubles en charpente de bois par rapport à ceux en béton. Il doit y avoir un effort concerté pour établir quels sont les facteurs qui influencent les primes d’assurance, dit Chris Conway, président du conseil d’administration du Conseil canadien du béton.

Publicité