MENU

Les Fintech domineront les fusions et acquisitions aux États-Unis en 2017

par Andrea Lubeck | 19 janvier 2017 11h30

Photo : Freepik

La firme de notation A.M. Best a émis ses prédictions pour les fusions et acquisitions au sein des compagnies d’assurance vie et de rentes chez nos voisins du Sud. Ce sont les Fintech qui seront au cœur des transactions pour les années à venir.

« A.M. Best prévoit que les perspectives de perturbations des compagnies de Fintech dans l’industrie vont influencer stratégiquement les activités de fusions et acquisitions. Ce sera un thème récurrent au cours des prochaines années », affirment des analystes de la société, dans un avis dont le Journal de l’assurance a obtenu copie.

La firme a observé que les compagnies attaqueront le marché soit en établissant un partenariat avec des canaux de distribution affiliés, en achetant des compagnies d’assurances spécialisées en Fintech ou en incubant des startups d’assurances spécialisées en Fintech dans leur propre organisation. « L’industrie entame les premières étapes pour attaquer la modernisation des systèmes de markéting et de distribution dans une économie dont la technologie est de plus en plus sophistiquée. »

Le rythme d’acquisition stable

A.M. Best note que le rythme d’acquisition dans l’assurance vie et rentes est demeuré stable en 2016 comparé à 2015. Cette tendance s’expliquerait par l’attitude conservatrice des compagnies d’assurance vie et rentes face aux faibles taux d’intérêt. De plus, bien que les nouvelles normes fiduciaires du Département du travail des États-Unis aient été un catalyseur pour les fusions et acquisitions des réseaux de distribution, elles ont aussi été un frein aux transactions en bloc ou de compagnies entières alors que l’industrie continue de se préparer et d’implémenter les normes.

La firme note que la majorité des transactions étaient de taille modérée, à l’exception de l’acquisition de Genworth Financial par China Oceanwide Holdings Group, qui s’est élevé à 2,7 G$ en octobre dernier. L’acquisition équivalente du EverBank Financial par la Teachers Insurance and Annuity Association s’est quant à elle élevée à 2,5 G$. 


Publicité
Sur le même sujet …