MENU

Les fonds communs gérés à partir du Québec

par Hubert Roy | 21 août 2015 09h00

Groupe financier Horizons conservera le nom d’Excel Gestion privée pour œuvrer en fonds communs, et ce, à travers le Canada. Cette plateforme de fonds communs sera aussi gérée à partir du Québec.

« La plupart des assureurs utilisent un nom différent pour œuvrer en fonds communs. Great-West Lifeco le fait avec Quadrus. iA Groupe financier utilise Investia et Fundex. Il y a la Financière Manuvie qui utilise son propre nom. Excel est un nom très respecté au Québec. Nous aimons bien ce nom, plutôt que d’adopter la marque Horizons », dit John Hamilton, PDG d’Horizons.

M. Hamilton estime qu’environ 30 % des conseillers traitant avec Horizons ont leur droit de pratique en fonds communs, soit environ 3 000 conseillers. Il anticipe par ailleurs que si des conseillers laissent tomber leur permis en fonds communs, ils se tourneront alors vers leur agent général pour vendre des fonds distincts.

James McMahon, président, Québec, d’Horizons, dit voir certains conseillers avoir des blocs de fonds communs vouloir les transférer en fonds distincts, surtout ceux ayant de petits volumes. Ceux qui ont des volumes plus importants les conserveront, car ce sont généralement des conseillers qui ne croient pas à la valeur des fonds distincts, précise-t-il

Il dit toutefois que le nombre de transferts n’est pas encore significatif. « On donne beaucoup de formation aux conseillers pour qu’ils mènent leurs affaires en fonction d’un modèle par honoraires. Ils sont craintifs face aux nouvelles règles de divulgation. Il ne faut toutefois pas se cacher qu’à court terme, les fonds distincts seront régis de la même façon. Ça s’en vient à grands pas selon nous », dit-il.

Publicité
Sur le même sujet …