MENU

Les inondations printanières au Québec ont coûté plus de 100 M$ aux assureurs

par La rédaction | 01 septembre 2017 11h00

Photo : Ville de Gatineau

Les deux épisodes importants de tempêtes et d'inondations dans l'Est de l'Ontario et l'Ouest du Québec ont entraîné des dommages assurés de plus de 223 millions de dollars (M$), selon la firme Catastrophe Indices and Quantification Inc. (CatIQ) citée par le Bureau d'assurance du Canada (BAC). Les dommages assurés ont atteint 106 M$ au Québec contre 117 M$ en Ontario.

« Certes, les dommages assurés attribuables aux inondations printanières sont importants, mais on ne connaît pas actuellement le coût total pour les propriétaires et le gouvernement, a déclaré Craig Stewart, vice-président, affaires fédérales, BAC. Des inondations accompagnées de tempêtes de vent peuvent causer des dommages importants en très peu de temps. Les événements récents, comme l'ouragan Harvey aux États-Unis, illustrent notre manque de préparation. C'est pourquoi il est essentiel que les gouvernements, l'industrie et les consommateurs travaillent ensemble pour protéger leurs concitoyens et collectivités. »

À cet effet, M. Stewart tient à saluer l'initiative du ministre de la Sécurité publique du gouvernement fédéral, Ralph Goodale, de tenir une table ronde ministérielle sur les risques d'inondation en novembre à Regina.

106 M$ au Québec

Du 5 au 7 avril dernier, deux systèmes dépressionnaires ont entraîné d'importantes inondations dans le Sud du Québec et des dommages dus au vent dans certaines régions de l'Ontario et du Québec. Des routes, des résidences et des entreprises ont été inondées au Québec, alors qu'on voyait les rivières sortir de leur lit et des refoulements d'égouts. Après les pluies diluviennes, de fortes rafales ont fait tomber des arbres et des lignes de transport d'électricité dans plusieurs secteurs des deux provinces. Ces systèmes dépressionnaires ont causé des dommages assurés de plus de 106 M$.

117 M$ en Ontario

Dans l'Est de l'Ontario et au Québec, des pluies particulièrement abondantes sont tombées les 5 et 6 mai, et dans certains secteurs on a enregistré des pluies atteignant jusqu'à 155 mm. Plusieurs états d'urgence ont été déclarés dans les zones concernées, alors que des milliers de résidences ont été touchées et les gens ont été évacués. Ce système atmosphérique a causé des dommages assurés de plus de 117 M$.

Publicité
Sur le même sujet …