MENU

Les risques liés au système de santé demeurent la première préoccupation des Québécois

par Mathieu Carbasse | 26 janvier 2017 11h30

Selon les résultats de l’enquête Baromètre CIRANO 2017 sur la perception des différents enjeux de société, les risques liés au système de santé demeurent la première source de préoccupations des Québécois, tant au niveau personnel que collectif. L’étude, effectuée auprès d’un échantillon de 1008 répondants représentatif de la population du Québec, révèle que 35 % des répondants sont préoccupés par le système de santé au niveau collectif, 44 % l’étant sont au niveau personnel, ce qui en fait la source de préoccupation numéro un des Québécois.

Parmi les 44 enjeux présentés dans l’enquête du Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), les plus à risque, selon les répondants, sont l’engorgement des urgences dans les hôpitaux (77 % des Québécois perçoivent un risque grand ou très grand) et la corruption (73 %). L’engorgement des urgences fait partie du Top 3 des enjeux perçus comme les plus à risque depuis 2011.

Dans le Top 10 des enjeux perçus comme les plus à risque pour le Québec, on retrouve également le vieillissement de la population, l’endettement des ménages, la hausse du coût de la vie, les revenus de retraite et la solvabilité des régimes de retraite et finalement le prix de l’énergie.

Le risque de tremblement de terre sous-évalué

Bien que le risque de séisme soit bien réel au Québec, seulement 8 % des Québécois perçoivent un risque grand ou très grand pour les tremblements de terre, ce qui le classe dernier en termes de risque perçu parmi les 44 enjeux à l’étude.

Le CIRANO avance une explication à ce constant : une confiance relativement grande de la population envers le gouvernement dans sa gestion des enjeux liés aux risques naturels. En revanche, les enjeux touchant la pollution et les changements climatiques sont plutôt perçus comme étant des enjeux risqués et avec une confiance dans le gouvernement plutôt faible.

De la constante dans la perception des risques

Qu’il s’agisse des études réalisées en 2011, 2013 ou 2016, les catégories de risques les plus préoccupantes au niveau personnel sont exactement les mêmes. En premier lieu, les risques liés au système de santé, puis suivent les risques économiques et financiers et enfin, les risques environnementaux et les risques liés aux ressources énergétiques. Au niveau collectif, les risques liés aux infrastructures de transport et les risques liés au système de santé font systématiquement partie des trois catégories de risques les plus préoccupantes.

Publicité
Sur le même sujet …