MENU

Les titulaires d’une police de soins de longue durée vivent plus longtemps

par Andrew Rickard | 29 juillet 2015 12h48

Les Américains qui possèdent une assurance de soins de longue durée (SLD) ont tendance à vivre plus longtemps que les personnes qui possèdent d'autres types de produits tels que l’assurance vie ou des rentes individuelles. Ils sont également moins susceptibles d'annuler leurs polices.

photo_web_92Telles sont les conclusions d’une étude menée par LIMRA, le groupe de recherche de l'industrie, et Society of Actuaries (SOA) qui ont passé en revue les données de 22 souscripteurs en matière d'assurance SLD aux États-Unis.

L'étude montre ainsi que les taux de mortalité pour les assurés de soins de longue durée sont faibles en comparaison à d'autres types d'assurance. Elle révèle également que l'assurance SLD avait de très faibles taux de déchéance ultimes en comparaison avec d'autres produits d'assurance.

« Sachant que 70% des Américains de plus de 65 ans devraient avoir besoin de soins à long terme, cette recherche est très importante pour aider les entreprises qui conçoivent leurs produits à tenir compte des besoins des consommateurs », a déclaré Marianne Purushotham, vice-président et directeur de recherche du projet pour la LIMRA.

Publicité
Sur le même sujet …