MENU

Les vents violents du début mai ont été la catastrophe la plus couteuse en Ontario en 5 ans

par La rédaction | 04 juin 2018 11h30

Les dommages assurés pour les vents violents survenus au début mai en Ontario et au Québec s’élèvent à 410 millions de dollars. Il s’agit de la catastrophe la plus couteuse en Ontario en cinq ans, après les inondations de Toronto en 2013, souligne le Bureau d’assurance du Canada (BAC), citant des données recueillies par le Catastrophe Indices and Quantification (CatIQ).

« L’année a déjà connu beaucoup de dégâts. Les assureurs ont déboursé trois quarts de milliard de dollars en cinq mois », soutient Kim Donaldson, vice-présidente pour la région de l’Ontario au BAC.

Les vents violents du 4 mai dernier ont causé des dommages aux toits, des chutes d’arbres et des pertes de courant. Depuis le 1er janvier, l’Ontario a subi des dommages de près de 700 M$, selon les données du BAC. Il ne s’agit toutefois que des pertes assurées et non les couts aux gouvernements, « qui connaissent une croissance encore plus rapide », affirme l’organisme.

Mitiger les risques

Le Bureau rappelle aux citoyens qu’il est important de vérifier l’état de sa toiture pour mitiger les risques, d’autant plus que la météo des derniers mois a pu y causer de nombreux dommages. Le grenier est aussi un endroit à inspecter, dit-il.

« Il est primordial d’effectuer des travaux de maintien de sa propriété pour prévenir les dommages. Il est aussi important de comprendre sa police d’assurance, de connaitre ce qui est couvert et quelles sont les limites de la couverture », conseille le BAC.

Publicité