MENU

L’hiver rigoureux a eu raison des résultats financiers d’Economical au premier trimestre

par La rédaction | 04 mai 2018 13h30

Photo : Freepik

L’hiver rigoureux a eu raison des résultats financiers d’Assurance Economical. L’assureur a enregistré une perte nette de 1,2 million de dollars (M$) au premier trimestre de 2018, comparativement à un bénéfice de 5,3 M$ à la période correspondante de 2017. Le ratio combiné s’est également détérioré en augmentant de 2,7 points pour s’établir à 109,9 %.

Qui plus est, Economical a connu une baisse de ses primes souscrites brutes, qui atteignent 470,8 M$, une baisse de 17,8 M$, pour le trimestre clos le 31 mars 2018. Les primes nettes acquises ont toutefois augmenté, passant de 521,3 M$ au premier trimestre de 2017 à 549,7 M$.

« Les mauvaises conditions hivernales ont eu un impact sur nos activités de souscription du premier trimestre, avec un froid inhabituel et des fluctuations fréquentes dans les températures de janvier, explique Rowan Saunders, président et chef de la direction d’Economical. Pour remédier à nos problèmes de souscription, nous avons continué d’implanter des mesures correctives de taux, amélioré les mesures de souscription et de gestion des courtiers, et planifions d’autres actions cette année. »

Perte de souscription en assurance des entreprises

L’assurance des entreprises a subi une perte de souscription de 23,9 M$, comparativement à une perte de 10,8 M$ au même trimestre de 2017. M. Saunders affirme qu’une baisse des primes brutes souscrites était nécessaire dans le secteur pour atteindre un seuil de rentabilité durable.

Le secteur de l’assurance des particuliers a enregistré un revenu de souscription de 7,5 M$ au premier trimestre de 2018, en légère hausse comparativement à 6,9 M$ pour la période correspondante de l’exercice précédent.

« De manière constante avec notre concentration sur la rentabilité, nous avons annoncé un programme de restructuration en février dernier pour optimiser notre efficacité et notre structure organisationnelle », souligne M. Saunders.

Implantation d’une nouvelle plateforme

« Alors que notre plateforme Vyne en assurance des particuliers progresse vers son lancement plus tard cette année, nos investissements dans son développement continueront d’avoir un impact financier. Nous nous attendons à ce que Vyne améliore l’efficacité de l’exploitation, des prix, de la souscription et la facilité de transiger avec nos courtiers partenaires. Mais ces bénéfices prendront du temps à se faire ressentir », ajoute M. Saunders.

Publicité
Sur le même sujet …