MENU

L’IFIC souhaite améliorer la divulgation des produits d’investissement

par La rédaction | 20 août 2018 13h30

Photo : Freepik

L’Institut des fonds d’investissement du Canada (IFIC) souhaite améliorer la divulgation des courtiers en placement, des représentants et des gestionnaires de fonds d’investissement en étudiant l’économie comportementale. L’organisme compte y arriver en mandatant la firme d’experts-conseils dans le domaine BEworks, qui mènera une recherche afin d’atteindre l’objectif de l’IFIC.

BEworks étudiera donc les relevés des frais de placement et de rendement, en plus d’aider l’industrie à concevoir et mettre à l’essai de nouvelles approches pour améliorer la façon avec laquelle l’information est présentée aux investisseurs grâce à des connaissances en matière de comportements.

« Une divulgation efficace joue un rôle essentiel pour sensibiliser les investisseurs et leur fournir les renseignements dont ils ont besoin pour prendre des décisions de placement en toute confiance qui correspondent à leurs objectifs de placement », souligne Paul C. Bourque, président et chef de la direction de l’IFIC.

Trois volets

Le projet de recherche comportera trois volets afin de « fournir à l’industrie des fonds d’investissement les principes de base théoriques et les outils pratiques pour lui permettre d’améliorer davantage la divulgation ».

Ces volets comprennent l’examen de la recherche pour identifier les principes d’une information efficace et les bonnes pratiques en matière de mise en forme de l’information, l’évaluation de l’efficacité des relevés de frais et l’élaboration de modèles de rapports et leur mise à l’essai par rapport aux relevés actuels.

« Un enjeu d’importance »

« Nous tenons à souligner le fait que l’IFIC adopte une approche rigoureuse à l’égard de cet enjeu d’importance et se tourne vers la pensée scientifique et l’expérimentation afin d’améliorer les pratiques en matière de communication d’information et ainsi encourager les investisseurs canadiens à prendre de meilleures décisions financières », ajoute Kelly Peters, chef de la direction et cofondatrice de BEworks.

L’IFIC prévoit que le projet sera achevé au début de l’année prochaine.

Publicité
Sur le même sujet …