MENU

L’intuition pour influencer au-delà de la raison

par Micheline Bourque | 23 avril 2018 07h00

«L’intuition - carte maîtresse” est un livre qu’on lit d’abord tout d’un trait, pour se familiariser avec les concepts, puis on y revient régulièrement… » Ce conseil, c’est la préfacière du livre, signée par Isabelle Courville, présidente du conseil d’administration de la Banque Laurentienne du Canada.

Pourquoi ? Parce que son auteure, Ginette Gagnon, nous amène dans l’univers du 6e sens, celui de l’intuition. Elle nous propose d’en découvrir les multiples facettes dans le but ultime de nous inciter à développer une pensée fluide pour agir avec influence. La curiosité déclenchera la première lecture, puis vous y reviendrez pour approfondir votre savoir.

La fluidité de la pensée est un concept à deux volets, dit son auteure. « La puissance de la pensée fluide relève tant de la raison que de l’intuition, l’interaction des deux donnant accès à l’ensemble des connaissances conscientes et inconscientes accumulées au fil des ans. Elle permet de décupler votre pouvoir et de vous ajuster spontanément à vos interlocuteurs et aux situations qui se présentent. Elle offre de meilleures chances de succès dans un contexte d’influence. »

Pourquoi s’intéresser à l’intuition ?

Pour Ginette Gagnon, une coach certifiée par l’International Coach Federation et Team Coaching International, le sujet s’est imposé de lui-même dans le contexte de sa recherche pour comprendre comment les leaders exercent leur influence. Elle découvre ainsi, lors de ses entretiens, que si les grands leaders font preuve de rationalité, ils font aussi confiance à leur intuition.

« La neuroscience nous apprend notamment que la pensée humaine découle d’un double processus cérébral, à savoir le processus intuitif et le processus réflexif. » Les grands leaders l’avouent, ils sont à l’écoute de leur intuition.

Dans la première partie du livre, l’auteure se penche sur la pensée humaine, en abordant l’intuition comme une de ses composantes, puis sur les mécanismes de la fluidité de la pensée. Ces deux premiers chapitres constituent une mise en place des éléments de base pour comprendre comment développer son intuition et ainsi sa capacité de mieux influencer.

Pour la coach d’affaires, il va sans dire que le développement de sa capacité d’influence est un objectif incontournable pour tout bon leader.

Leadeurship et influence sont indissociables

« L’influence, c’est l’ascendant qu’une personne exerce sur son interlocuteur » dira l’auteur, puis en citant Costopoulos, elle ajoute que « L’influence, c’est l’art de guider la volonté d’autrui vers un choix ou un comportement particulier. »

Alors que la première partie du livre contenait plein de questions de coach pour soutenir nos réflexions, voilà que la deuxième partie regorge de petits exercices pour s’autoévaluer et d’outils pratiques pour mener vers cette pensée fluide.

Cette deuxième section vous permettra de comprendre ce qu’est l’influence. Mais aussi de vous familiariser quant à des modèles et des tactiques d’influence.

L’auteure couvre ainsi assez large. Elle souligne le rôle de la connaissance et son importance dans un contexte d’influence. « La première compétence à maîtriser pour inspirer confiance, ce sont vos connaissances, soit votre savoir, mais aussi votre savoir-faire quant à son application. »

L’auteure parle de présence et de fiabilité ; deux attributs importants de l’influence. Elle le dira en ses mots qu’être présent, être dans le moment présent, c’est avoir de l’impact. Tout comme le pouvoir de démontrer de l’empathie et de savoir gérer les conflits adéquatement. Quant à la fiabilité, il s’agit de tenir ses engagements, persévérer face à l’adversité, démontrer de la constance et être intègre et loyal. Vous voyez, il y a beaucoup à dire.

Comment se servir de l’influence ?

Pour faire de l’intuition une carte maîtresse comme le suggère le titre, « Il importe de cultiver des attitudes et d’adopter des comportements à même de vous amener à mieux la saisir, à mieux l’évaluer et à mieux l’utiliser. » Voilà un beau défi que lance l’auteur.

Nous pouvons modifier notre façon de penser grâce à la neuroplasticité de notre cerveau. À tout un chacun qui aspire à un rôle de leader, à vous de considérer l’offre de Ginette Gagnon qui vous incite à voir la pensée humaine de façon plus globale et d’en apprivoiser toutes les dimensions pour poursuivre votre route. Ajoutez-y un brin de fascination en découvrant et en reconnaissant la part insoupçonnée que peut jouer votre intuition.


Micheline Bourque est présidente et fondatrice du Club de lecture des affaires. Sa mission : contribuer au développement des chefs d’entreprises, des gens d’affaires et des professionnels par le biais d’activités et d’échanges autour du livre d’affaires dans une perspective de découverte et d’apprentissage.

En alternance, chaque mois dans le Journal de l’assurance, elle présente les conclusions d’un ouvrage qu’un dirigeant peut appliquer dans son quotidien et les suggestions de lecture d’un leadeur du monde de l’assurance.

La vision du Club est de bâtir un carrefour axé sur l’apprentissage et l’échange autour de la lecture d’affaires. À l’aube de sa quatrième année d’existence, le membership du Club continue de grandir tant au Québec qu’en France. Près de 150 auteurs et autant d’ouvrages ont été mis en valeur via les plateformes web et les activités du Club. Grâce à la contribution de plusieurs collaborateurs et l’appui de ses partenaires, le Club s’attend à une année 2018 #mirifique.

Pour en savoir plus : www.clubdelectureaffaires.com

Publicité