MENU

L’Université de Guelph et Co-operators lancent une ligne d’entraide par texto

par La rédaction | 30 août 2018 09h45

Photo : Freepik

Co-operators et l’Université de Guelph ont mis en place une nouvelle ligne d’entraide conçue par l’organisme Jeunesse, J’écoute via messagerie texte pour les étudiants de l’université. En temps de crise, ceux-ci peuvent envoyer un texto à la ligne d’entraide et un répondant de crise bénévole de Jeunesse, J’écoute leur répondra.

« La promotion du bien-être mental et de la déstigmatisation de la maladie mentale, en particulier chez les jeunes, constitue un élément important de notre engagement à bâtir des collectivités canadiennes plus saines et plus durables », souligne Barbara Turley-McIntyre, vice-présidente, durabilité et citoyenneté, chez Co-operators.

L’Université de Guelph est la première à utiliser la nouvelle ligne d’entraide. Des répondants sont disponibles à toute heure du jour et est confidentielle, explique l’organisme.

Les jeunes préfèrent les textos

Un sondage mené par Jeunesse, J’écoute révèle que les jeunes préfèrent à 42% écrire plutôt que parler lorsqu’ils partagent leurs problèmes. De plus, 71% d’entre eux sont favorables à une option de messageries lorsqu’ils discutent de leurs problèmes.

« Les plateformes non verbales, comme les conversations en direct, sont plus susceptibles de révéler des problèmes de santé mentale graves à haut risque », conclut également le sondage.

Publicité