MENU

Lutte contre la pauvreté : l’industrie de l’assurance a un rôle à jouer

par Mathieu Carbasse | 06 octobre 2015 08h32

À l’occasion du Sommet des Nations Unies sur le développement durable qui s’est tenu à New York le vendredi 25 septembre dernier, Michael Morrissey, PDG d’International Insurance Society (IIS) a pris la parole pour rappeler le rôle que doit jouer l’industrie dans l’éradication de la misère à la surface du globe.

Selon lui, l'industrie de l'assurance, en tant que leader d'opinion, investit à long terme dans la gestion des risques. Elle est donc très bien placée pour jouer un rôle crucial dans le développement des sociétés. Le risque étant l’un des plus grands défis auxquels sont confrontées les populations les plus pauvres, la capacité à gérer et à financer le risque représente un élément clé dans la lutte contre la faim et la pauvreté.

« L’industrie de l'assurance a joué un rôle clé, pendant des siècles, en élargissant l'accès à la protection et à la gestion des risques dans le monde développé, et aujourd’hui en Afrique subsaharienne, en Asie du sud, en Amérique latine et dans d'autres régions moins développées », a notamment souligné Michael Morrissey. Avec près d'un milliard de personnes vivant avec moins d'un dollar par jour, cette forme de protection sociale est vitale. »

De nombreux chefs de file mondiaux sont impliqués dans la lutte contre la pauvreté, notamment Allianz, qui fournit une couverture de micro-assurance pour les cultures et le bétail à 125 millions d'agriculteurs indiens et chinois; Africa Risk Capacity Pool, qui assure les gouvernements africains contre les catastrophes naturelles; La Positiva, basée au Pérou, qui propose une couverture adaptée pour les agriculteurs ayant un accès limité aux communications et aux soins de santé; et enfin, Blue Marble Microinsurance, un consortium soutenu par les principaux assureurs mondiaux, qui innove en proposant des protections destinées aux femmes des pays pauvres.

Publicité
Sur le même sujet …