MENU

Nancy Raymond nommée Femme d’assurance de l’année

par Hubert Roy | 29 mars 2018 13h30

Nancy Raymond

C’est Nancy Raymond, présidente de Steamatic Canada, qui a remporté le Prix Mildred-Jones, remis à la Femme d’assurance de l’année. L’Association des femmes en assurance de Montréal (AFAM) remet annuellement ce prix lors du gala de Montréal de l’Institut d’assurance de dommages du Québec (IADQ), qui a eu lieu jeudi soir.

Le prix Mildred-Jones est accordé à une femme qui se distingue par son professionnalisme et son implication dans le domaine de l’assurance. Ce prix est remis depuis 1993 par l’AFAM. Depuis, il a permis de reconnaitre le leadeurship de quelque 25 femmes d’exception dans l’industrie.

L’an dernier, Kathleen Ann Rake, vice-présidente au service à la clientèle et au développement du cabinet Univesta Rake, et spécialiste de l’assurance du transport, avait reçu cette distinction.

Alex Stringer nommé Leadeur en devenir

Annoncé il y a six mois, c’est hier soir qu’Alex Stringer a reçu son prix Leadeur en devenir, remis par l’Institut d’assurance du Canada. Ce fut une soirée faste pour M. Stringer, qui a remporté quatre distinctions au cours, dont celui de l’étudiant ayant maintenu la meilleure moyenne au programme de Fellow (FPAA).

Les lauréats des prix nationaux du leadeurship sont des membres reconnus pour leur travail et leurs réalisations, tant au sein des organisations dans lesquelles ils évoluent qu’à l’extérieur de celles-ci. Cette année, M. Stringer a été choisi en raison de sa solide éthique professionnelle, du soutien indéfectible qu’il apporte à l’industrie et du leadeurship qu’il exerce au sein de sa collectivité, fait savoir la Société des PAA.

Deux femmes remportent le Prix Marcel-Tassé

Deux recrues de l’industrie ont aussi été honorées lors de cette soirée, alors qu’étaient remis les Prix Marcel-Tassé, attribués par la Chambre de l’assurance de dommages. Ceux-ci sont décernés à des professionnels de l’industrie qui œuvrent depuis moins d’un an dans l’industrie et qui se sont démarqués par leur personnalité, leurs aspirations professionnelles et leur implication au sein de l’industrie.

Marie-Ève Laforce est la lauréate du volet spécialisé en assurance de dommages. À 40 ans, elle a souhaité réorienter sa carrière professionnelle. Grâce au site de la Coalition pour la promotion des professions en assurance de dommages, elle découvre qu’elle aurait le profil parfait pour intégrer l’industrie de l’assurance de dommages. Elle quitte alors l’industrie du détail, retourne sur les bancs d’école et décroche son attestation d’études collégiales (AEC) en assurance de dommages au Cégep du Vieux Montréal. Elle entre chez Promutuel Vallée du Saint-Laurent comme agent au particulier. Elle étudie aussi pour obtenir son diplôme de professionnel d’assurance agréé (PAA).


Maya Raic, Marie-Ève Laforce, Alicia Bedrossian-Baillargeon et Jean-François Raymond

Maya Raic, Marie-Ève Laforce, Alicia Bedrossian-Baillargeon et Jean-François Raymond


Alicia Bedrossian-Baillargeon a été la lauréate du volet général. Bachelière en communication publique de l’Université Laval, elle est maintenant agente en assurance de dommages des particuliers chez Desjardins Assurances. Elle est d’ailleurs actuellement ambassadrice évènementielle et Web dans son équipe. À ce titre, elle organise divers évènements sociaux et elle teste les nouvelles technologies de l’entreprise qu’elle peut ensuite partager avec ses collègues.

Le Journal de l’assurance publiera un reportage complet sur le gala de Montréal de l’IADQ dans son édition imprimée d’avril.

Publicité