MENU

Ouragans : Les pertes économiques à la hausse depuis 1990

par Justine Montminy | 13 septembre 2018 13h30

Photo : Nasa

Les pertes économiques causées par les ouragans sont à la hausse le long des côtes de l’Atlantique et du Golfe depuis 1990, causant ainsi une augmentation des pertes assurées. C’est ce que rapporte la firme de notation DBRS, alors que l’ouragan Florence s’apprête à frapper la Caroline du Sud et la Caroline du Nord aux États-Unis.

La hausse des pertes économiques est entre autres causée par l’augmentation de population dans les zones à risque d’ouragans. À titre d’exemple, la Floride a connu une hausse de population de 165 % entre 1970 et 2010, rapporte le National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA). 



Accessibilité de l’assurance, un problème en devenir

L’augmentation des pertes économiques causées par les ouragans risque de faire augmenter le cout des polices d’assurance privée et publique à long terme, rapporte DBRS. L’accessibilité à l’assurance pourrait être problématique pour certains, d’où l’importance des programmes fédéraux d’assurance contre les inondations, comme le National Flood Insurance Program.

« Le National Flood Insurance Program devrait continuer d’être la principale source, probablement la seule source pour certains endroits, de couverture d’assurance contre les inondations dans les zones inondables, mais la demande de couverture par le secteur privé augmentera à mesure que les pertes continueront d’augmenter », explique le rapport.

Aux États-Unis, le nombre de polices émises par le National Flood Insurance Program a passé de 1,45 million en 1978 à 5,08 millions en 2016.

Des ouragans plus forts

Le rapport de DBRS indique aussi que les ouragans sont de plus en plus forts depuis les 30 dernières années, causant ainsi plus de dommages. Selon le National Hurricane Center, les 20 dernières années ont connu de nombreux ouragans ayant causé plus de 1 milliard de dollar américain (G$ US) en dommages. De 1998 à 2017, il y a eu 27 ouragans de catégorie 3 et plus, contre 16 au cours des 20 années précédentes.

Les scientifiques attribuent cette augmentation de force au réchauffement climatique, puisque la température de l’eau a un impact direct sur la force d’un ouragan. Les analystes de DBRS croient que les ravages causés par les ouragans continueront d’être à la hausse.

« On s’attend à ce que les dommages économiques et les pertes assurées causés par les ouragans dans la région de l’Atlantique augmentent. L’intensité et la gravité de ces grands systèmes tropicaux semblent augmenter avec des températures d’eau plus chaudes et une élévation du niveau de l’eau causée par le réchauffement de la planète. »



Publicité
Sur le même sujet …