MENU

Plus de 80 % des entreprises changeraient d’assureur pour leur technologie à la réclamation

par La rédaction | 13 août 2018 13h30

Photo : Javier Quesada (Unsplash)

Des dirigeants d’entreprise ont affirmé à 83 % qu’ils changeraient ou considèreraient changer d’assureur si celui-ci offre des innovations technologiques lors du processus de réclamation, révèle un sondage de la firme d’analyse Marsh, une filiale de Marsh & McLennan.

L’entreprise d’experts en consultation, aussi filiale de Marsh & McLennan, Oliver Wyman, explique que le secteur de la gestion des réclamations est l’un des plus attirants pour les assureurs d’innover.

« Parmi les domaines prioritaires pour les insurtechs centrés sur les sinistres, on trouve la réduction des dépenses d’ajustement des sinistres, l’atténuation de la fraude et l’autorisation numérique de la restitution, y compris les paiements avant que la réclamation ne soit payée », soutiennent les auteurs du rapport.

Haut niveau de satisfaction

Bien que seulement 20 % des entreprises ayant répondu au sondage aient soumis une réclamation en ligne au cours des 36 derniers mois, toutes celles qui l’ont fait ont exprimé un haut niveau de satisfaction, ajoute Marsh.

« Cela pourrait résulter en partie du nombre de services auxiliaires que les assureurs fournissent souvent dans le cadre de leur service de réclamations cybernétiques », précise la firme.

La réduction des couts dans la mire

Les entreprises répondantes ont affirmé en grand nombre (62 %) que la réduction des couts est l’aspect qu’elles aimeraient améliorer avec les innovations technologiques. « Il s’agit d’un secteur dans lequel les solutions d’Internet des objets ont le potentiel de réduire le cout total des risques si elles peuvent fondamentalement réduire le nombre de réclamations auxquelles font face les assureurs », indiquent les auteurs.

En outre, les entreprises ont souligné à 37 % qu’ils aimeraient que la technologie les aide à résoudre de vieilles réclamations comme aspect à améliorer dans la gestion des réclamations, 35 % qu’elle simplifie les processus et à 18 % qu’elle réduise le temps requis pour faire le paiement d’une réclamation.

Publicité