MENU

Qui se soucie des graviers sur les routes en construction du Québec ? Les assureurs. Pour cause : ces graviers occasionnent fréquemment des bris de vitres sur les véhicules.

par Sophie Boltz | 21 février 2012 16h08

Qui se soucie des graviers sur les routes en construction du Québec ? Les assureurs. Pour cause : ces graviers occasionnent fréquemment des bris de vitres sur les véhicules.

Selon Michel Joubert de Co-operators, de L’Union Canadienne et Coseco, les bris de vitres ont augmenté de 20 % à 30 % selon les assureurs. « On ne sait pas si la souscription va changer. On pourrait envisager ultimement une tarification à la hausse », a-t-il affirmé en entrevue au Journal de l’assurance.

Une autre solution consisterait à ne pas couvrir les parebrises. C’est déjà le cas ailleurs au pays. « Dans l’Ouest canadien, il y a beaucoup de routes en graviers. Par conséquent, l’avenant 13 y exclut la couverture des parebrises », indique M. Joubert.

Publicité