MENU

RMS veut bonifier iClarify en donnant l’ADN d’un risque

par Vicky Poitras | 20 juin 2012 16h03

En lançant iClarify, RMS a donné un outil au courtage pour l’aider à établir la valeur assurable de la propriété qu’il assure. L’entreprise veut toutefois aller plus loin. Elle veut aider le courtier et l’assureur à bien établir le risque réel d’une propriété, en analysant son passé.Le Journal de l’assurance s’est entretenu avec Jeff Sutton, directeur national, iClarify, chez RMS. En plus d’offrir diverses données aux courtiers à partir d’imagerie satellite et d’analyses de risques effectuées par codes postaux, iClarify veut mesurer le risque que présente une propriété.

Pour ce faire, iClarify a collecté des dizaines de cartes illustrant le risque d’incendie auprès d’assureurs (certaines remontant au début des années 1960) pour avoir un portrait de l’évolution des diverses zones résidentielles du Canada. « Là où il y un Tim Horton’s aujourd’hui, il y avait peut-être une station d’essence ou une manufacture il y a 50 ans. Le courtier n’a pourtant aucun moyen de le savoir. Il n’est pas conscient du risque réel que peut poser ce Tim Horton’s. C’est ce genre d’information qu’on veut donner aux courtiers et aux assureurs. On veut lui donner l’ADN du risque », dit M. Sutton.

Il ajoute que plusieurs choses peuvent être mesurées en collectant diverses informations du genre. « On commence avec les pertes par le feu, mais ensuite, on voudrait mesurer divers types de risque par région donnée, avec des indicateurs, tels que le vandalisme, le vol, les entrées forcées, le vol auto et tout ce qui a trait aux statistiques de crimes. Ça aidera l’assureur à mesurer l’étendue de son risque dans une région donnée. Nous sommes d’ailleurs déjà capables d’aller chercher cette information avec certains assureurs spécifiques ».

En février 2012, iClarify a ajouté l’évaluation de la valeur assurable en assurance aux entreprises. L’offre est toutefois limitée aux PME, mais est disponible pour tout le Canada. En assurance des particuliers, il n’y a qu’en Saskatchewan que le service n’est pas disponible, mais qui devrait être ajouté sous peu.

iClarify fait affaire avec 26 assureurs, possédant 82 % du marché de l’assurance habitation au Canada. M. Sutton ajoute que des milliers de courtiers utilisent iClarify.

Publicité