MENU

Serge Lavoie prépare Echelon à croitre davantage

par Hubert Roy | 06 mai 2016 08h14

Serge Lavoie

S’il faut en croire Serge Lavoie, Echelon sera prêt à générer de la croissance dès 2016. Les courtiers seront à l’avant-plan de ce développement.

À compter du 5 mai, M. Lavoie sera à la fois président de la société de portefeuille d’Echelon, mais aussi de sa division d’assurance. Le 18 février, lors de la divulgation des résultats du quatrième trimestre de 2015 de l’assureur, il a dévoilé les grandes lignes de son plan d’attaque.

« Je crois fermement que notre entreprise a l’occasion de croitre au Canada, tant en assurance des particuliers qu’en assurance des entreprises, via le réseau de courtage. Nous avons une solide image de marque, ainsi qu’une expertise, en assurance des particuliers, en plus d’excellentes relations avec des courtiers à travers le pays », a-t-il dit d’emblée.

Il ajoute que l’acquisition des activités d’assurance des entreprises de The Insurance Company of Prince Edward Island permettra à Echelon de gagner de l’expertise. « C’est quelque chose sur quoi nous pourrons bâtir, en plus de nous doter d’un système de gestion de polices qui nous rendra plus agiles. »

M. Lavoie a réitéré l’intention d’Echelon de lancer de nouveaux produits en 2016, et ce, à travers tout le Canada. « Ça nous permettra de bâtir une relation plus significative avec les courtiers. Nous sommes aussi l’un des seuls manufacturiers d’assurance dédiés uniquement au réseau de courtage. Ça fait d’Echelon un partenaire intéressant pour eux. Nous avons une base solide sur laquelle bâtir. »

En 2016, Echelon déploiera trois grands axes stratégiques. Le premier sera de renforcer les liens avec le courtage. L’assureur souhaite ensuite diversifier sa gamme de produits, mais aussi accroitre son empreinte en assurance des entreprises. Finalement, des efforts seront mis pour accélérer l’implantation de logiciels à travers le pays pour simplifier la façon dont l’assureur traite avec les courtiers. « Nous voulons bouger rapidement sur ces priorités pour générer de la croissance », dit M. Lavoie. Il a conclu en soulignant qu’une restructuration avait été menée au sein de l’entreprise pour soutenir cette nouvelle stratégie et exécuter le nouveau plan.  

Publicité