MENU

Toujours moins d’accidents sur les routes du Québec

par Mathieu Carbasse | 30 novembre 2016 13h30

La quatrième Étude sur la conduite prudente au Québec d’Allstate du Canada révèle une baisse généralisée de 4,7 % du nombre d’accidents de la route, le pourcentage de collisions passant de 8,49 % en 2015 à 8,09 %. Cette tendance encourageante, également observée dans l’industrie, indique que les conducteurs québécois gagnent peu à peu en prudence, et ce, en dépit des périodes de conduite difficile.

Bien que les données de l’étude ne permettent pas d’isoler la cause exacte de la diminution des collisions dans la province, divers facteurs, tels que la loi rendant obligatoires les pneus d’hiver, la sensibilisation aux conséquences de la conduite inattentive ou la présence accrue de policiers peuvent expliquer la baisse du taux de réclamations.

Selon les données d’Allstate, les trois types de collisions les plus fréquents sont les accidents impliquant des véhicules stationnés (22 %), les collisions pendant les virages ou aux intersections (19 %) et les collisions arrière (19 %). 

 

 

« L’équipe d’Allstate est heureuse de constater une baisse généralisée du taux de collisions au Québec et nous espérons que cette tendance à la prudence se maintiendra. Nous souhaitons néanmoins rappeler aux conducteurs de tenir compte des conditions hivernales et de redoubler de vigilance en zone de circulation intense, affirme Patrizia D’Ignazio, directrice d’agence Allstate. Chaque année, l’Étude sur la conduite prudente se penche sur les données concernant les collisions pour cerner les changements notables dans la conduite. Nous croyons essentiel de diffuser nos résultats pour sensibiliser la population à la sécurité routière et susciter la discussion sur ce qui caractérise la prudence au volant. »

Nombre de collisions en hausse au Canada

Malgré les améliorations observées en Alberta et au Nouveau-Brunswick, le taux de fréquence des collisions à l’échelle nationale est passé de 5,60 % à 5,70 % depuis la dernière période étudiée, ce qui représente une hausse de 1,7 % du nombre de réclamations au pays.

Pour une deuxième étude de suite, la Nouvelle-Écosse enregistre la hausse de fréquence des collisions la plus marquée, passant de 5,42 % à 6,39 %, ce qui représente un bond de 17,8 % depuis la dernière période. L’Ontario suit, son taux étant passé de 5,59 % à 5,79 %. Du côté positif, c’est le Nouveau-Brunswick qui enregistre le nombre de collisions le plus bas, son taux s’établissant à 5,13 %.

Des 86 communautés prises en compte dans l’étude 2016, c’est Spruce Grove, en Alberta, qui est la plus sécuritaire avec un taux de fréquence des collisions de 3,60 %. Et c’est Halifax, en Nouvelle-Écosse, qui termine dernière avec un taux de 7,77 %.

 

Publicité
Sur le même sujet …