MENU

Un assureur coupera des milliers d’emplois

par Frédérique De Simone | 13 octobre 2020 10h00

Photo : Freepik

Un plan de restructuration est en cours chez Allstate. Un plan qui touchera environ 3 800 employés, principalement dans le secteur des réclamations, des ventes, du service et du support.

Une situation « difficile, mais nécessaire », a commenté Tom Wilson, président et chef de la direction d’Allstate.

Le nombre d’emplois après les coupes reviendra donc au niveau de 2015. Il y avait à l’époque environ 41 600 emplois.

Jointe par le Portail de l’assurance, la division canadienne de l’assureur n’a pas souhaité dévoiler dans quelles villes, provinces, ou pays les coupes allaient être faites. L’assureur est présent aux États-Unis, en assurance de dommages et en assurance vie, et au Canada, en assurance de dommages.

Par ce plan de restructuration, l’objectif d’Allstate souhaite stimuler sa croissance et augmenter ses parts de marché dans le segment de la responsabilité civile en assurance des particuliers. Allstate entend ainsi revoir les prix de sa couverture d’assurance automobile pour rester dans la course.

L’assureur prévoit économiser environ 290 millions de dollars (M$) avec ces mesures. Il estime pouvoir récupérer entre 210 M$ à 220 M$ au cours du troisième trimestre de 2020 et de 50 M$ à 60 M$ au quatrième trimestre de 2020.

D’autres économies seront réalisées au premier trimestre de2021. Les frais de restructuration réduiront à la fois le résultat net et le résultat net ajusté. Les indemnités de départ et les avantages du personnel sont les principaux coûts, soit environ 210 M$ avant impôts.

Allstate fermera aussi des bureaux. Il devrait donc récupérer près de 80 M$ par cette mesure.

De grandes appréhensions quant au 3e trimestre

L’anticipation que les taux d’intérêt restent bas devrait avoir une incidence sur les résultats du troisième trimestre, estime Allstate. Aussi présente en assurance vie aux États-Unis, l’assureur met de côté une provision pour insuffisance de primes dans des rentes immédiates viagères qu’elle a souscrites. Le tout sera comptabilisé en fonction des hypothèses d’investissement et actuarielles mises à jour. Son bénéfice net devrait ainsi être réduit, mais pas son bénéfice net ajusté, affirme l’assureur.

Au total, le bénéfice net sera réduit d’environ 450 M$ à 550 M$ et le bénéfice net ajusté entre 240 M$ à 280 M$.

Plus de détails sur la restructuration d’Allstate seront fournis au troisième trimestre, a fait savoir l’assureur.

Publicité
Sur le même sujet …