MENU

Un système de retraite viable passe par une meilleure coopération, dit Morneau Shepell

par Mathieu Carbasse | 04 février 2015 13h01

Le Forum des politiques publiques du Canada, en collaboration avec Morneau Shepell, vient de publier un rapport qui résume ses observations et ses recommandations relativement à l'état actuel et futur du système de retraite du Canada. Intitulé Retirement Security for Everyone, ce nouveau rapport souligne la nécessité pour le gouvernement, les syndicats, les entreprises et les citoyens de coopérer afin d'assurer la viabilité du système de retraite et le financement des régimes de retraite pendant les années à venir. Il a également identifié les « groupes à risque » composés principalement de jeunes travailleurs de la classe moyenne œuvrant dans le secteur privé.

« Nous croyons qu'un déclin de la participation aux régimes de retraite, ainsi que des niveaux d'épargne insuffisants parmi les différents groupes de Canadiens pourraient survenir », affirme Bill Morneau, président exécutif de Morneau Shepell. Pour faire face à cette réalité nous devons examiner la structure des régimes de retraite et les politiques publiques afin d'assurer un meilleur niveau de vie à toutes les cohortes de Canadiens qui se dirigent vers la retraite. »

Le rapport conclut qu'avant d'agir, les dirigeants des organisations des secteurs public et privé, les syndicats et le grand public doivent s'entendre sur leurs objectifs et définir qui ils cherchent à aider. Les dirigeants doivent aussi favoriser une meilleure culture du partage du savoir afin que toutes les parties concernées arrivent à une entente mutuellement satisfaisante sur la voie à prendre. Ce ne sera possible qu'en acquérant une meilleure compréhension des risques, par exemple les couts, les frais, les changements aux dispositions du régime de retraite et la viabilité de celui-ci.

« Bien que la plupart des nouveaux retraités s'en tirent raisonnablement bien, le Canada se trouve dans une situation qui se détériore lentement et qui entraînera une baisse du niveau de vie des futurs retraités, dit Fred Vettese, actuaire en chef chez Morneau Shepell. Il est important de poursuivre les efforts pour remédier à cela. »

Publicité
Sur le même sujet …