MENU

Une vente motivée par l’absence de relève…

par Vicky Poitras | 13 juin 2006 15h32

De plus en plus de cabinets d’assurance de dommages songent à vendre faute de relève. Certains passent à l’acte… comme AssurConseil.Pourtant, AssurConseil a réservé un accueil froid à Hub dès le début des démarches. « Hub nous a fait une proposition. J’ai tout de suite dit : nous ne sommes pas à vendre », raconte Pierre Charron, président d’AssurConseil. Les deux sociétés ont toutefois entrepris de longues conversations en ce sens. « Après mûre réflexion, nous avons cependant accepté », ajoute-il.

Pourquoi? Le vieillissement de sa force de travail ainsi que la pénurie de spécialistes en assurance de transport routier ont notamment pesé lourdement en faveur de la vente, révèle M. Charron. « Trouver des ressources pour les activités quotidiennes est une chose. La difficulté à trouver une relève au niveau de la direction nous a incités à vendre », laisse-t-il tomber.

L’idée d’accéder à une capacité accrue de placer des risques avec Hub, au Canada et aux États-Unis, a aussi été un facteur déterminant en faveur de la vente, affirme Pierre Charron.

Publicité