MENU

Valeur assurable : le courtier n’aura plus à interroger le client pour valider ses données chez MSB

par Vicky Poitras | 24 janvier 2012 15h58

Marshall & Swift and Boeckh (MSB) a développé un outil pour permettre aux courtiers d’assurance du Canada de valider leurs données ayant trait à la valeur assurable de la propriété d’un client, sans l’interroger. En collaboration avec la firme technologique iv3, MSB a développé Property Intel, que le courtier pourra utiliser de son logiciel de gestion de cabinet (BMS).Property Intel fera une recherche à partir de quatre moteurs de recherche (Google, Google Street View, Google Maps et RCT) et fournira sur le BMS du courtier toute l’info sur la propriété de son client. « Au lieu de le questionner, il n’aura qu’à valider avec lui qu’il s’agit de la bonne résidence. Ce qui prenait 25 minutes sera maintenant validé en quelques secondes. Le courtier pourra donc consacrer plus de temps à la vente plutôt qu’à obtenir des données », dit Marc Pageau, directeur des ventes, comptes nationaux, Canada, de MSB.

Le courtier pourra donc pré-remplir les données au lieu d’interroger le client. Une copie du RCT sera ensuite envoyée à l’assureur. « Le courtier et l’assureur auront ainsi les mêmes données, ce qui n’était pas le cas avant, dit M. Pageau. Ça leur évitera de faire une double saisie de données, en plus d’éviter l’usage du papier ou du PDF, car tout est entré dans le BMS du courtier et envoyé à l’assureur. »

MSB vise à ce que son nouvel outil soit en fonction au cours du premier trimestre de 2012. Des pourparlers sont en cours avec plusieurs fournisseurs de BMS. Une première annonce devrait avoir lieu d’ici peu, a souligné M. Pageau au Journal de l’assurance.

Publicité
Sur le même sujet …