MENU

Vente par Internet : prochaine cible des fournisseurs de systèmes de gestion de cabinets

par Hubert Roy | 05 février 2018 07h00

Photo : Freepik

Offrir aux courtiers des outils de vente d’assurance par Internet : c’est le mandat que se sont donné les principaux fournisseurs de systèmes de gestion de cabinet.

Une grande part de leur développement va en ce sens. Ça l’est notamment chez Applied Systems, qui multiplie les initiatives du genre. Stéphane Lacasse, vice-président de la gestion des produits et de la tarification pour le Canada, souligne que le système informatique du cabinet sera l’outil idéal pour le courtier pour livrer sa preuve d’assurance au client. Il permettra aussi que tout le processus d’achat se fasse sur le Web. « Certains courtiers sont réticents face à ces changements, alors que d’autres poussent fort. »

Philippe Joassin, vice-président, ventes et développement des affaires, d’Applied Systems, dit s’attendre à ce que son entreprise soit la première à offrir un accès multiassureurs avec achat en ligne. Son système Epic profitera en premier lieu de cette intégration.

Assurer la rétention du client

Stéphane Lacasse en ajoute : Applied évalue comment offrir aux courtiers la vente d’assurance par texto, étant donné que ce moyen de communication génère de bons taux de réponse. Le système informatique conservera la conversation avec le client, anticipe-t-il.

Applied évalue aussi de permettre la vente par Internet avec des agents conversationnels, aussi connus sous leur nom anglais de chatbots. On tombe alors dans le domaine des robots et de l’intelligence artificielle. Applied étudie ainsi comment un robot pourrait tenir une conversation avec le client et générer les bonnes questions, qui pourraient mener à l’obtention d’un prix, voir même faire une vente. Ou au besoin, simplement pour l’assister.

« On n’en est pas là encore, prévient toutefois M. Lacasse. On croit toutefois que jusqu’à 99 % des questions pourraient être répondues par un robot. »

Chez Technologie Keal, quand on parle de vente d’assurance par Internet, on cherche avant tout à trouver le moyen d’assurer la rétention du client. L’espace client y joue un rôle, dit Laurent Nadeau, son vice-président au développement des affaires.

« Il faut prendre en compte que ça coute cher d’aller chercher de nouveaux clients. C’est pourquoi l’espace client prend tout son sens. Le client y voit tout en temps réel. Il faut que ça se fasse vite. Il n’y a plus une tonne de téléchargements à faire. »

Logiciels Deltek a aussi cette préoccupation quant à l’espace client. L’entreprise expérimente un module dans lequel le consommateur pourra lui-même faire la saisie de données pour une demande de réclamation, à même son portail client. Le tout est accessible via téléphone intelligent, révèle son PDG David Larkin.

M. Larkin souligne que le client peut ajouter des photos, indiquer les raisons de l’accident et le lieu se déterminera automatiquement par géolocalisation. Une copie est envoyée sur-le-champ au courtier. Deltek est en discussions avec les assureurs pour obtenir les autorisations requises pour se connecter à leurs systèmes.

Le PDG de Deltek ajoute que son entreprise travaille à simplifier tous les modules de saisies. « On s’efforce de trouver des façons de réduire le temps passé sur des tâches triviales pour se concentrer sur des choses qui génèrent des revenus. »

Publicité
Sur le même sujet …