MENU

Vingt pour cent des réclamants comptent pour 80 % des couts en assurance médicament

par La rédaction | 18 mai 2018 09h45

Photo : pxhere.com

Offrir du soutien aux participants d’assurance collective souffrant de maladies chroniques est la clé pour assurer la viabilité des régimes, selon un rapport d’Express Scripts Canada.

Les membres souffrant de maladies chroniques couteuses comptent pour 20 % des réclamants. Or, ceux-ci représentent près de 80 % des couts du régime et dépensent annuellement 15 fois plus que les autres demandeurs, indique le rapport.

Médicaments de spécialité

Les dépenses des régimes privés ont augmenté de 2,5 % entre 2016 et 2017, révèlent les données d’Express Scripts Canada. Les dépenses sur les médicaments de spécialité ont continué de croitre, alors que ces médicaments comptent pour 31 % des dépenses totales des régimes d’ordonnance, en hausse par rapport à 15 % en 2008.

« Cette tendance ne démontre aucun signe de ralentissement, alors que les médicaments de spécialité forment la majorité des nouveaux médicaments au stade de développement et d’approbation », souligne le rapport.

Les membres avec des problèmes de santé chroniques couteux « ont, en moyenne, 7,8 maladies chroniques, voient 3,3 médecins et prennent 8,9 médicaments. Il est compréhensible qu’ils puissent avoir du mal avec la complexité de leurs traitements. »

Un écart dans l’adhésion au traitement

Environ la moitié de ces membres ne prennent pas un ou plusieurs de leurs médicaments, et l’écart dans l’adhésion au traitement « peut potentiellement mener à des complications de santé et ultimement faire grimper les couts du régime d’assurance médicaments », prévient le rapport.

« Année après année, nous constatons des hausses dans les dépenses des régimes d’ordonnance, explique Mike Biskey, président d’Express Scripts Canada. Et la majorité de ces couts sont concentrés dans un nombre relativement faible de participants. Il est clair qu’il existe une possibilité d’améliorer la santé et les résultats financiers si nous mobilisons et guidons activement ce groupe, et nous pouvons le faire grâce à des régimes entièrement gérés. »

Publicité
Sur le même sujet …